Restez connecté avec nous

Actualité

Une prof qui a critiqué l’islam dépose plainte contre Mediapart

Mediapart et Edwy Plenel devront de nouveau s’expliquer devant la justice. Une enseignante en droit qui exerce dans le sud de la France a déposé une plainte contre le site.

Publié il y a

le

Statut de la Justice / Pixabay

Une professeur de droit qui enseigne à la faculté d’Aix-Marseille a déposé une plainte contre le journal indépendant Mediapart. Elle leur reproche d’avoir affiché son nom sur leur site internet. C’est ce que nous apprenons dans le magazine Le Point ce jeudi 21 janvier 2021.

L’histoire commence juste après l’assassinat de Samuel Paty par un islamiste. Lors d’un cours devant ses étudiants en octobre 2020, une enseignante avait dit que l’islam ne reconnaissait pas la liberté de conscience et évoqué « des religions sexuellement transmissibles ». Les journalistes de Mediapart avaient alors publié un long article dénonçant les propos de la professeur et dans lequel on pouvait voir apparaître son nom. Suite à cette publication, l’enseignante s’était plainte de recevoir plusieurs menaces de mort. Elle vit maintenant sous surveillance policière.

Une plainte a été déposée pour « mise en danger de la vie d’autrui »

Aujourd’hui, nous apprenons que la prof de droit ne souhaite pas se laisser faire et compte bien faire valoir ses droits auprès de la justice. Une plainte pour « mise en danger de la vie d’autrui » a été déposée le 6 janvier 2021 auprès des forces de l’ordre. Dans sa plainte, elle vise directement le site d’information Mediapart.

Pour information, le délit reproché au journal est puni d’une peine maximum d’un an de prison et de 15.000 euros d’amende.

Edwy Plenel, le cofondateur et président de ce média ne s’est pas encore exprimé sur ce sujet…