Restez connecté avec nous

Actualité

Pour ce rabbin, le vaccin du Covid-19 rend gay

Devant des milliers de fidèles, cet homme n’a pas hésité à dire que le vaccin rend homosexuel et que nous sommes en danger à cause d’un nouveau gouvernement mondial qui serait malveillant.

Publié il y a

le

Daniel Asor / Youtube

Un rabbin israélien assez populaire sur les réseaux sociaux avertit ses adeptes que le vaccin conçu pour mettre fin à la pandémie du COVID « pourrait les rendre gay ». C’est ce que nous relate le média israélien Israelhayom…

En plus de faire un faux lien entre les vaccins et l’homosexualité, le rabbin Daniel Asor nous apprend que le virus ainsi que les vaccins sont l’œuvre d’un gouvernement malveillant qui tente d’établir un nouvel ordre mondial. Nous pourrions rigoler devant ce genre de propos, mais ce théoricien du complot est très suivi et de nombreuses personnes sont d’accords avec lui. Ils sont des milliers à suivre ses interventions sur les médias sociaux…

« Le vaccin rend homosexuel »

Daniel Asor est un rabbin connu chez les ultra-orthodoxes. Récemment, il a exhorté ses fidèles à ne pas se faire vacciner contre le coronavirus, les avertissant que cela pourrait les « transformer » en homosexuels.

En plus d’affirmer une telle fake news, Daniel Asor défend également diverses théories conspirationnistes sur le Coronavirus. D’après l’homme, le virus et les vaccins sont l’œuvre d’un gouvernement mondial malveillant. Il comprendrait les francs-maçons, les Illuminati et le co-fondateur de Microsoft, Bill Gates. Toujours, selon lui, une organisation secrète essayerait d’établir un nouvel ordre mondial afin de contrôler nos vies.

« Un nouvel ordre mondial et une élimination de la population »

Il affirme également que le virus a été consciemment libéré pour « éliminer la population mondiale » et que les vaccins n’ont pas vu le jour pour nous aider, mais pour faire avancer ce programme d’élimination.

L’homme ne s’arrête pas là. Il qualifie l’Organisation mondiale de la santé et les géants pharmaceutiques Pfizer et Moderna d’organisations criminelles. Il termine en mentionnant qu’ils ont délibérément trompé les dirigeants en leur présentant de fausses données sur les composants du vaccin et son efficacité.

Il convient de souligner qu’heureusement, les principaux rabbins des communautés sépharade et ashkénaze ont jugé les vaccins COVID-19 sûrs et demandent instamment à leurs partisans de se faire vacciner. Tout comme le gouvernement israélien qui ne cesse de faire la promotion de la vaccination…