Restez connecté avec nous

Actualité

Covid19 et Omicron : Les autorités chinoises accusent les courriers internationaux

Les courriers postaux sont-ils responsables de l’arrivée du variant Omicron en Chine ? C’est ce que pense les autorités du pays et c’est également qu’on peut lire dans de nombreux médias chinois ce 17 janvier…

Publié il y a

le

Le média Xinhuanet.com affilié à la Chine nous apprend qu’il y a de grandes chances que ce soit à cause des courriers internationaux qu’il y a des cas d’Omicron à Pékin. C’est ce qu’à déclaré un responsable local de la santé.

BEIJING, 17 janvier (Xinhua) — La possibilité que le premier cas d’Omicron transmis localement à Beijing ait été contracté par courrier international ne peut être exclue, a déclaré lundi un responsable local de la santé.

La patiente, atteinte du variant Omicron, a reçu le 11 janvier un courrier livré du Canada à Pékin qui est passé par les États-Unis et la Région administrative spéciale de Hong Kong.

Elle a dit avoir touché l’extérieur du paquet et la première page du document à l’intérieur, a déclaré Pang Xinghuo, directeur adjoint du centre de contrôle et de prévention des maladies de Pékin, lors d’une conférence de presse.

Ce dernier a précisé que 22 échantillons ont été prélevés sur ce courrier international et que les tests d’acide nucléique se sont tous révélés positifs.

Il précise par ailleurs que la patiente n’avait pas voyagé dans d’autres provinces ou villes dans les 14 jours précédant l’apparition des symptômes. Pour finir, il mentionne également qu’elle n’avait pas été en contact avec des groupes à risque.

Avec cette nouvelle déclaration, le gouvernement chinois accuse donc clairement les courriers internationaux de l’arrivée du variant Omicron dans le pays.