Restez connecté avec nous

Actualité

Raphaël Enthoven considère les antivax comme « des monstres ou des cons »

En un message, le philosophe Raphaël Enthoven a déclenché la fureur de certains utilisateurs de Twitter. Aujourd’hui, tout le monde ne parle que de ça…

Publié il y a

le

La nouvelle année n’a pas encore débuté qu’une nouvelle polémique vient d’éclater. Sur Twitter, le philosophe Raphaël Enthoven s’en est pris vivement aux antivaccins. Un message qui n’est pas du tout passé inaperçu puisqu’il s’est attiré les foudres d’un bon nombre de personnes.

Essayiste et animateur de radio, Raphaël Enthoven a souvent des propos tranchés sur certains sujets.

Ce 31 décembre 2021, il a déclaré :

« Bonne année à tous, sauf aux antivax, qui sont vraiment soit des cons, soit des monstres ».

Pour appuyer ses propos, l’essayiste parisien a partagé ensuite différentes captures d’écran où on peut voir notamment Florian Philippot ou encore une étoile jaune avec écrit dessus : Non Vacciné.

Comme il fallait s’y attendre, le tweet a été très commenté par les internautes et avec virulence. Le hashtag #Enthovenestuncon est d’ailleurs en tendance au moment où j’écris ces quelques lignes.

Dessus, on peut lire de nombreuses insultes et menaces qui visent le philosophe français.

On peut cependant trouver aussi des gens qui sont entièrement d’accord avec lui. C’est le cas de plusieurs militants, favorables à la politique de l’actuel Président de la République, Emmanuel Macron.

Ce n’est pas la première fois que Raphaël Enthoven prend des positions radicales. Il y a quelques temps, il avait beaucoup critiqué les gilets jaunes et notamment les débordements antisémites qu’il y avait eu lors de certains rassemblements.

On rappelle que c’était une minorité et que cela ne représentait bien évidemment pas le mouvement dans son ensemble…

Dernièrement, il avait aussi fait parler de lui en disant qu’en cas de second tour Mélenchon – Le Pen, il voterait pour la candidate de l’extrême droite Marine Le Pen.

La prochaine polémique ? Elle arrivera très prochainement puisque Raphaël Enthoven y est coutumier. Il est d’ailleurs passé maître dans l’art d’en créer

4 Commentaires

4 Commentaires

  1. Raisson

    1 janvier 2022 le 21 h 23 min

    Raphaël Einthoven :
    Plus con que toi, (et) tu meurs ?
    Là est la difficulté…
    Sinon, craindriez-vous l’inverse, tellement votre personne serait inestimable ?
    Prof de ski, pass-sanitairisé sans relâche avec ses clients,je constate que les seules personnes testées, officiellement non-porteuses donc, sont les non-vaccinés, alors que les vaccinés trimballent à tours de bras un COVID potentiellement, prétendument, assassins pour eux-mêmes, et, plus grave, pour les non porteurs mais qu’importe, à écouter les alarmes pré-présidentielles…
    Ou, quand moi, philosophe, gros Bourge de privilèges, je m’aime, Moi, plus que la sagesse…
    Signé: un vacciné par obligation de survie professionnelle. Qui s’en bat les c… que l’un ou l’autre le soit, vacciné.
    Au fait, les monstres on en fait quoi? On les détruits?

  2. Anne MAQUINAY

    2 janvier 2022 le 14 h 31 min

    Pour moi, un « philosophe » est sensé « ouvrir l’esprit » des gens par le débat d’idées, les entraîner vers la tolérance, en leur enseignant différents courants de pensée…
    Là, on y est pas du tout !
    Là, c’est l’esprit borné, qui ne cherche même pas à comprendre ce qui motive certains à refuser le vaccin (crainte des effets secondaires par exemple !), c’est la brutalité du jugement à l’emporte-pièce, c’est l’intolérance totale, la connerie quoi !
    A part ça, ce sont les non vaccinés qui sont agressifs, extrémistes, complotistes, égoïstes, etc…
    Con-sternant un tel commentaire…

  3. Malek Azarian

    2 janvier 2022 le 14 h 45 min

    J’ai fait des études de philosophie à la Sorbonne où j’ai eu la chance d’assister aux séminaires de Marcel Conche.
    Jamais l’insulte et l’invective ne peuvent servir d’arguments pour s’inscrire en faux contre ceux qui pensent différemment.
    C’est une attitude profondément anti-philosophique et indigne d’un penseur qui se dit héritier des grands philosophes.
    On ne devient pas impunément un  » philosophe People  » !!!
    A bon entendeur salut !

  4. Aronica

    2 janvier 2022 le 19 h 14 min

    L’insulte n’est pas un argument et il est légitime de s’interroger sur ces milliards de doses de vaccin ARN utilisé pour la première fois dans le monde avec un recul d’une seule année.
    On ne parle jamais du risque des anticorps aggravants à l’origine de l’arrêt brutal en décembre 2017 de la campagne de vaccination Sanofi contre la dengue aux Philippines . A la suite de la campagne, de masse lancée en avril 2016 sur 800 000 vaccinés il y a eu des centaines de décès d’enfants.
    Le procès engagé par le gouvernement philippin est en cours. Dans un communiqué du 29 novembre 2017 le laboratoire Sanofi a reconnu explicitement le risque vaccinal de ces anticorps facilitants.
    Le communiqué est sur internet et le 3e paragraphe de la première page du communiqué indique:
    « Quant aux personnes ne présentant aucun antécédent de dengue, les analyses montrent qu’à plus long terme à la suite de la vaccination, davantage de cas sévères de dengue pourraient être observés en cas d’exposition au virus.

    Ces conclusions démontrent la nature complexe de la vaccination. Les risques d’aggravation de l’infection par des anticorps existe pour les vaccins contre la covid (ADE en anglais Anti Bodies Dependant Enhancement) Il est consternant d’entendre l’urgentiste Patrice Pelloux demander la vaccination obligatoire des enfants.
    Monsieur Enthoven tous les vaccinosceptiques ne sont pas forcément des Cons… Plotiistes

Ecrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.