Restez connecté avec nous

Actualité

Moderna, BioNTech et Pfizer ont un chiffre d’affaires « monstrueux »

A ce jour, les laboratoires réalisent des bénéfices avant impôts de 34 milliards de dollars, ce qui représente plus de 1 000 dollars par seconde, 65 000 dollars par minute ou encore 93,5 millions de dollars par jour. Les entreprises qui ont conçu les vaccins ont vendu la grande majorité de leurs doses aux pays riches, laissant les pays à faible revenu sans rien…

Publié il y a

le

HG

Avec les différents vaccins qu’ils développent, les laboratoires pharmaceutiques gagnent beaucoup d’argent. Ca, vous le saviez déjà, mais vous vous demandez sans doute la somme exacte. Elle a été récemment donnée par une association et vous allez découvrir que c’est colossal ! C’est bien plus que le PIB de certains pays…

L’association People’s Vaccine Alliance qui milite pour l’accès à des vaccins dans les pays du tiers monde a donné le chiffre d’affaires de ces compagnies et il donne vraiment le tournis.

Cette année, Moderna, BioNTech et Pfizer ont dégagé un revenu brut de plus de 34 milliards de dollars. Toutes les minutes, c’est donc 65 000 dollars qui rentrent dans les caisses de ces boîtes…

Le Covid a fait gagné à ces laboratoires 65 000 dollars par minute

Si l’association a décidé de communiquer sur ce chiffre dingue, c’est car elle s’étonne que certains pays ne puissent pas encore accéder aux vaccins. Elle souhaiterait que les compagnies qui les développent les offrent gratuitement aux pays les plus pauvres.

HG

Comme vous le savez déjà probablement, beaucoup de pays notamment sur le continent africain n’ont pas encore accès à la vaccination. En cause, les gouvernements qui n’ont pas assez de ressource financière pour faire vacciner leur population. Actuellement, 98 % des personnes vivant dans des pays à faible revenu n’ont pas été entièrement vaccinées.

Des sommes qui devraient en profiter aux plus pauvres ?

Pour People’s Vaccine Alliance, il n’est pas du tout normal que ces entreprises gagnent autant, sans faire l’effort de s’occuper des populations disposant de moins de revenus que les pays occidentaux.

Elle mentionne également que ces sociétés reçoivent de l’argent de nos impôts, mais ne semblent pas vouloir les reverser. En effet, c’est plus de 8 milliards de dollars d’argent public qui ont été touchés par ces entreprises lors de cette année.

Comme de nombreux politiques dans le monde, l’association est également pour la libération des brevets. Ainsi, l’ensemble de la population mondiale pourrait profiter des différents vaccins contre la Covid.

L’AVP, qui regroupe l’Alliance africaine, Global Justice Now, Oxfam et l’ONUSIDA, demande aux sociétés pharmaceutiques de suspendre immédiatement les droits de propriété intellectuelle sur les vaccins COVID.

Plus de 100 nations, dont les États-Unis, soutiennent cette démarche, mais elle est bloquée par certains pays riches, dont le Royaume-Uni et l’Allemagne.