Restez connecté avec nous

Actualité

Israël : La 4e dose de vaccin contre le Covid19 commence à être injecté

En Israël, un groupe d’experts du ministère de la santé a recommandé la quatrième injection. Cette décision a été saluée par le Premier ministre Naftali Bennett. La France devrait suivre le même parcours dans les mois qui viennent…

Publié il y a

le

Israël a annoncé qu’elle allait offrir une quatrième dose du vaccin COVID-19 à sa population âgée de plus de 60 ans et aux personnels hospitaliers. Les responsables du pays précisent qu’il s’agit de la première nation à la déployer.

La décision intervient dans un contexte d’inquiétude quant à la propagation de la variante Omicron. Hier, le premier décès connu d’un patient atteint de cette souche du virus en Israël a été confirmé.

En France, le gouvernement par l’intermédiaire de Jean Castex insiste en ce moment même sur la nécessité de se faire vacciner et de faire sa dose de rappel. Cependant, cela ne semble pas avoir l’effet escompté puisque le pays des droits de l’homme compte encore plus de 6 millions de personnes non vaccinées sur son territoire. 10% d’irréductibles gaulois que les autorités sanitaires ont bien dû mal à convaincre.

Pourtant, d’après Patrick Pelloux, médecin au SAMU, 80 % des malades qui sont en réanimation sont des malades qui n’ont reçu aucune dose. Un pourcentage invérifiable, mais la plupart des urgentistes semblent s’accorder sur le fait que de nombreux patients admis à l’hôpital ne sont pas vaccinés.

C’est l’une des raisons pour laquelle les autorités françaises veulent transformer le pass sanitaire en pass vaccinal. Celui-ci sera beaucoup plus restrictif puisque les français qui n’ont pas reçu les doses ne pourront plus accéder à des restaurants avec un simple test.

Une dose de rappel pour les israéliens

Naftali Bennett, premier ministre israélien a déclaré : « Mon message est : ne perdez pas de temps, allez vous faire vacciner ».

Israël qui semble toujours avoir une longueur d’avance sur les européens a annoncé ce mardi 21 décembre qu’il allait offrir une quatrième dose du vaccin. Ce qui effraie les autorités, c’est la propagation du variant Omicron du coronavirus qui ne semble pas vouloir s’arrêter.

A ce jour, c’est d’ailleurs le variant qui circule le plus en France et dans le monde avec le Delta. On compte 72 832 cas (Chiffre de Santé publique France).

Un chiffre qui ne devrait pas baisser dans les prochains jours avec les fêtes de fin d’année…

Vers une quatrième dose de Moderna ou de Pfizer en France ?

C’est fort probable. En effet, depuis le début de la pandémie, nous suivons à peu de choses près la stratégie d’Israël pour endiguer la pandémie.

Mais avant de parler de cette 4ème dose, il faudra que le gouvernement français arrive à convaincre les récalcitrants et le moins qu’on puisse dire, c’est que ce n’est pas une mince affaire…