Restez connecté avec nous

Actualité

Covid19 : En route vers le reconfinement des français ?

Une grosse partie des français sont en vacances et se relaxent dans des stations balnéaires, mais le Coronavirus, lui, ne prend pas de congé. Bien au contraire, il semble être en grande forme. Allons-nous être reconfinés pour la rentrée ?

Publié il y a

le

Source : Pixabay

Coronavirus – Tout le monde à part quelques brebis galeuses respectent le port du masque et les gestes barrières. Cependant, de plus en plus de personnes sont contaminées par le virus. Dans la journée d’hier, le 14 août, 2846 cas ont été recensés. Les services de réanimation ne sont pas encore débordés, mais cette hausse significative est un signe de reprise épidémique inquiétante.

Les français reconfinés ?

Le reconfinement, le gouvernement n’en veut pas. Il faut dire que ça aurait un effet néfaste pour nos entreprises et notre économie. Mais allons-nous avoir le choix si les cas augmentent encore et que les hôpitaux sont débordés ? Pour rappel, début avril, nous avions plus de 7500 cas. Nous y sommes pas encore, mais encore une fois, la hausse des cas doit tous nous préoccuper car elle est en montée constante depuis mi-juillet. Si elle continue encore sur cette lancée, nous devrions atteindre en septembre ou en octobre les mêmes chiffres qu’en avril.

Mais au lieu d’un reconfinement total, le gouvernement a opté pour un reconfinement localisé. Seules certaines zones seront confinées en cas de clusters décelés. Cependant, on peut facilement imaginer que la position du gouvernement change selon les statistiques. Si la hausse perdure, il n’est pas exclu avec l’urgence sanitaire que certaines lois soient déposées et restreignent certaines de nos libertés.

Les tests peuvent expliquer cette montée des statistiques

La situation est quand même différente qu’en avril. Il y a beaucoup plus de tests et donc par conséquent, plus de cas recensés. Nous pouvons donc espérer que cette montée soit juste dûe à une augmentation des tests et non à un relâchement des français.

En tout cas, à l’heure actuelle, les hôpitaux se préparent déjà à un nouveau pic. Le docteur Annane, chef du service réanimation de l’hôpital de Garches a déclaré dans la presse que la deuxième vague avait déjà commencé.

Affaire à suivre…