Restez connecté avec nous

Actualité

Que se passerait-il si la Russie envoyait la bombe nucléaire sur Paris ?

Vous vous posez sans doute cette question après l’une des dernières déclarations et menaces de Vladimir Poutine. Nous nous sommes penchés sur la question et nous allons vous aider à y répondre en vous fournissant un service en ligne qui vous permet de faire des simulations.

Publié il y a

le

Montage d'une bombe nucléaire sur Paris (Megazine)

En France, nous avons à notre disposition plus de 290 ogives nucléaires. Ce n’est pas grand chose face à la Russie qui dispose de 5550 ogives et des Etats-Unis qui en ont encore plus. Ceci-dit, vous le savez aussi bien moi, une seule suffirait à faire des dégâts considérables. On peut d’ailleurs se demander pourquoi les deux pays cités plus haut en ont autant…

Quand la guerre a été annoncée avec l’Ukraine, Vladimir Poutine a déclaré qu’il mettrait tout en œuvre pour punir ceux qui tenteraient d’aider le peuple ukrainien. Le dimanche 27 février, le Président russe a également donner l’ordre à son commandement militaire, celui qui se charge de la dissuasion nucléaire, de se tenir prêt.

Très vite, les réseaux sociaux se sont emballés et à l’heure actuelle, nous ne parlons que de ça…

On s’est donc posé la question de savoir ce qu’il se passerait si la France se prenait un missile nucléaire. Est-ce que ça serait la fin du pays des Lumières ? On vous explique tout ça…

Pour répondre à cette question, il y a un logiciel en ligne qu’il faut connaître. Il s’agit de Nukemap, un service crée par Alex Wellerstein, un expert du nucléaire. Avec l’aide de cet outil, nous pouvons voir précisément ce qu’il se passerait si une ogive nucléaire atterrissait sur le sol français. Vous pouvez faire vous-même vos différents tests en vous rendant ici : https://nuclearsecrecy.com/nukemap/

Avec cet outil simple ludique, on peut voir le rayon de l’action selon le type de missile qui est utilisé. Sachez-le, il y a une grande différence entre la bombe A et la H. La première est seule. Au contraire, la deuxième a plusieurs étages abritant des bombes. Concrètement, une bombe H dispose d’une partie avec une bombe A, puis une autre partie qui aide des noyaux d’atomes a fusionner entre eux. Le résultat, c’est que l’énergie de cette bombe devient astronomique et est capable de faire des dégâts considérables.

A ce jour, elle n’a jamais été utilisée. Il n’y a que la bombe A qui a été utilisée sur Hiroshima et Nagasaki.

Quelles seraient les conséquences si la France était touchée par une ogive nucléaire ?

Nous savons déjà que nous ne serons pas dans la meilleure des formes. Ceci étant dit, ce que nous voulons savoir, c’est les dégâts exacts. Nukemap répond très bien à cette question.

Notez tout de même que ça dépend de la bombe. Le rendement des bombes varie énormément.

La bombe soviétique Tzar Bomba, la plus grande bombe nucléaire jamais fabriquée, aplatirait une grande partie de la France, mais elle a ses limites. Compte tenu de sa taille ridicule, de l’effort nécessaire pour la faire voler jusqu’à la zone cible et la larguer, il paraitrait étonnant Vladimir Poutine utilise ce modèle.

Tsar Bomba à Paris (Nukemap)

Le missile Satan 2

Un joli nom, n’est-ce pas ? Aussi appelé RS-28 Sarmat, cette arme de destruction de massive est très efficace pour toucher les pays lointains. En effet, ce missile équipé d’une technologie furtive est capable de toucher des capitales comme Londres, Paris ou encore Madrid. Les peuples européens ne sont pas les seuls menacer par cette arme. Satan 2 peut également toucher des villes de la côté Ouest américaine comme New-York par exemple.

Que peut détruire Satan 2 ?

A elle seule, cette ogive pourrait tout simplement raser la France…

Rassurant, non ? Je vous laisse avec cette petite vidéo qui vous montre Satan 2, le successeur de la Tsar Bomba…

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Lorenzo88

    3 mars 2022 le 16 h 00 min

    « Il n’y a que la bombe A qui a été utilisée sur Fukushima et Nagasaki. »
    Vous m’avez fait bien rire, ce qui n’est déjà pas si mal en cette période sombre et sur un sujet si inquiétant !
    Pour votre culture personnelle, il ne s’agissait pas de Fukushima (là où une centrale nucléaire à été détruite par le Tsunami en 2011) mais de Hiroshima, sur laquelle a été larguée la première bombe A le 6 aout 1945.

  2. Jean

    21 avril 2022 le 1 h 46 min

    Arrêter de créer la psychose avec votre site disant n’importe quoi…
    Sarmat raser un pays de la taille de la France… Renseigner-vous, bon sang, avant d’écrire n’importe quoi.

    Tout comme vous citez: « villes de la côté Ouest américaine comme New-York ». Retournez à l’école travailler vos classes de géographie…

    C’est ça qui est dangereux avec internet: n’importe quel ignare peut dire n’importe quoi et être lu par des millions de personnes…

    Bonjour la désinformation…

Ecrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *