Restez connecté avec nous

Actualité

Les masques en tissu sont maintenant déconseillés par les autorités

Les variants inquiètent et pour éviter une nouvelle surcharge des hôpitaux et autres services de santé, les autorités pourraient bien interdire les masques artisanaux.

Publié il y a

le

Masque Tissu pour enfant
Enfant portant un masque conçu avec du tissu

Vers une interdiction des masques artisanaux ? C’est possible. Pour lutter contre les nouveaux variants et notamment celui qui nous vient de Grande-Bretagne, Olivier Véran ainsi que le Haut conseil de la santé publique déconseille vivement d’utiliser un masque en tissu. Plus d’infos ci-dessous…

Le masque fait maison est certes plus esthétique que le FFP2, mais il est moins efficace. A l’occasion de son intervention télévisuelle sur la chaîne TF1 le jeudi 21 janvier, Olivier Véran a invité les français à ne pu utiliser les masques en tissu qu’ils ont conçu. Si le ministre de la santé a demandé une telle chose, c’est car ils ne seraient pas assez performants pour lutter contre les nouveaux variants. Ces nouvelles formes seraient bien plus contagieuses. Par ailleurs, à cause d’elles, les autorités n’excluent pas un troisième confinement dans toute la France.

Les masques chirurgicaux filtrent 90% des particules

C’est bien plus que celui en tissu qui filtre seulement 70%. C’est donc 30% de risque d’attraper l’un des nouveaux variants qui circulent activement en France. Pour rappel, il y a aujourd’hui 23 000 nouveaux cas dans le pays des lumières. C’est dans l’ouest de la France que la situation est la plus préoccupante avec une flambée de personnes contaminées.

La fin du tissu ?

En Allemagne, plus précisément en Bavière, les autorités ont déjà interdits les masques en tissu dans les transports en commun et dans les commerces. Les personnes sont dans l’obligation de porter un FFP2 quand elles utilisent ces services. Pour le moment, les autorités françaises ne semblent pas avoir envie de faire pareil que nos voisins allemands, mais les choses pourraient très vite changées. Sur France Info, l’actuel ministre de l’éducation Jean-Michel Blanquer n’a pas exclu l’idée de rendre obligatoire les masques de catégorie 1 dans les établissements scolaires.