Restez connecté avec nous

Santé

Fumer du Cannabis aide à mieux dormir ? C’est faux !

Nous avons tous déjà entendu ça. C’est également le principal argument de celles et ceux qui veulent la légalisation de cette drogue. Pourtant, c’est loin d’être le cas. Un « joint » couramment fumé avant de s’endormir peut sur le long terme déstabiliser votre sommeil.

Publié il y a

le

Cet argument fantaisiste pour la légalisation de cette drogue est bien loin d’être vrai. En effet, après différents états, notamment celui de planer, le cannabis va altérer d’une façon assez violente la qualité de sommeil d’une personne. Cela aura pour conséquence de la rendre léthargique.Ce n’est pas tout…

Le sommeil est essentiel au maintien de notre santé mentale et physique, mais il échappe à de nombreux adultes. Oui ! Quand nous vieillissons nous dormons moins longtemps et moins bien, ce qui entraine des problèmes de santé.

En occident, 50 à 70 millions d’adultes présentent les symptômes d’un trouble du sommeil. De l’autre côté de l’Atlantique, environ 40 millions d’Américains souffrent d’insomnie chaque année et 10 à 15 % des adultes sont confrontés à une insomnie chronique.

Si vous avez de plus en plus de mal à vous endormir, sachez donc que vous n’êtes pas seul.

Avec un tel nombre de personnes souffrant de troubles du sommeil, on assiste à un regain d’intérêt pour un remède controversé : le cannabis.

De nombreuses personnes disent que la marijuana est un traitement efficace, avec peu ou pas d’effets secondaires. Mais c’est faux !

Qui n’a jamais entendu des gens vous dire que cette drogue était excellente pour trouver le sommeil ?

Il est vrai qu’à court terme, les scientifiques s’accordent pour dire que cette plante peut aider à s’endormir. Cependant, les experts de la santé publique ne recommandent généralement pas l’utilisation d’aides à l’endormissement, y compris le cannabis, car elles peuvent avoir un impact négatif sur le long terme et provoquer d’autres effets néfastes. Regardez la vidéo !

C’est exactement la même chose pour l’alcool. Boire beaucoup peut vous donner une envie immédiate de dormir. Mais si vous êtes tombé dans l’alcoolisme, boire souvent va altérer complètement le cycle de votre repos.

Pour revenir au sujet principal de cet article, sachez que des études suggèrent que les personnes qui utilisent le cannabis comme somnifère à long terme ont tendance à développer une tolérance à ses effets sédatifs, et peuvent avoir besoin d’en prendre davantage pour obtenir les mêmes résultats.

En situation de dépendance, la personne va, par conséquent, complètement chambouler son sommeil et subir des effets secondaires assez violents.

Liste des effets secondaires du Cannabis sur le sommeil :

– Moins de sommeil en général.
– Moins de temps passé en sommeil profond.
– Un temps plus long pour s’endormir.
– Des réveils fréquents.

Une étude a révélé par ailleurs que des doses élevées de THC pendant la nuit peuvent entraîner des effets indésirables le lendemain, comme des troubles de la mémoire et de la somnolence.

Notez pour finir que la consommation de cannabis peut également avoir des effets dramatiques sur la santé. Des études ont montré que cette substance peut réduire le volume de matière grise dans le cerveau et, lorsqu’elle est fumée, augmenter le risque de bronchite chronique.

Ouvrir l'espace de discussion

Ecrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *