Connect with us

Santé

Comment arrêter la cigarette électronique ? Mes astuces

La cigarette électronique a permis à des gros fumeurs d’arrêter pour de bon le tabac. Néanmoins, même si vapoter est moins toxique, il n’en reste pas moins que le vapoteur est toujours accro à la nicotine.

Publié

le

Source de l'image : Pixabay

Bien que la e-cig soit moins nocive que la cigarette classique, beaucoup de personnes recherchent à arrêter complètement. Dans cet article, je vais vous donner des conseils, mais sachez tout de même que c’est loin d’être facile. En arrêtant de prendre de la nicotine, vous allez traverser une période de sevrage. Cependant, autant vous rassurer tout de suite, après la période de sevrage, vous serez une nouvelle personne.

Irritabilité, anxiété, diarrhée, difficulté respiratoire, mal aux jambes, fatigue et bien d’autres choses vous attendent quand vous voulez vous débarrasser de la nicotine. C’est un peu comme arrêter l’alcool ou la drogue du jour au lendemain. Ces effets néfastes durent en moyenne quelques semaines, mais ils sont très dérangeants. Beaucoup de vapoteurs n’arrivent pas à arrêter à cause de ces symptômes. Je les comprends. J’ai dû faire plusieurs tentatives d’arrêt pour enfin réussir. Faut savoir que j’étais un gros fumeur et que quand je vapotais, je prenais du 16 mg en nicotine. Ah oui ! Et je vapotais l’équivalent d’un flacon par jour. J’étais donc un gros vapoteur…

J’ai néanmoins réussi à arrêter totalement. Sur cette page, je vais vous expliquer comment 🙂

1) Réduire progressivement sa dose de nicotine

Ça parait logique et vous le savez déjà probablement. Pour atténuer les symptômes de manque, n’arrêtez pas d’un seul coup surtout si vous êtes un gros vapoteur ! Prenez votre temps ! C’est très important car si vous voulez aller trop vite, vous pourriez retomber et refumer une cigarette normale avec du tabac et toutes les substances toxiques qu’elle contient. J’ai connu ça…

Bref ! Pour réduire votre dépendance, de 16 mg, passez à 12 et puis à 6 quand vous vous sentez prêt. A noter que pour passer de 16 à 12, j’ai fait des mélanges. En gros, je mélangeais un peu de 16 et un peu de 12 pour faire du 14. Ça m’a bien aidé. Je vous recommande de faire pareil pour éviter d’être nerveux. Pareil pour le passage de 12 à 6.

2) Boire beaucoup (de l’eau hein !)

En parallèle de cette baisse, j’ai bu beaucoup d’eau. Dès que je sentais le manque, je prenais un grand verre d’eau. Si vous avez un peu de mal à boire de l’eau, prenez de la Quezac ou de la Badoit ! Ça a bien marché chez moi. A chaque verre, j’oubliais un peu le manque.

3) Vapoter sans nicotine

Après avoir baissé drastiquement le taux de nicotine, j’ai vapoté pendant 1-2 mois avec des e-liquides sans nicotine. En fait, j’avais toujours besoin de me dire que j’avais sur moi ma cigarette électronique et que je pouvais vapoter si j’étais stressé. Vous allez voir qu’en faisant cela, au fur et à mesure, vous allez complètement oublié que vous l’avez avec vous. Au départ, je la sortais beaucoup et puis trois semaines plus tard, je la sortais de moins en moins. Pour finir, je ne la sortais plus…

4) Regarder des reportages sur Youtube et consulter des forums spécialisés

Après le sevrage, il y a toujours quelques envies et personnellement, j’étais un peu dépressif, mais j’ai combattu ma baisse de morale en parlant sur des forums avec des gens qui sont passés par les étapes du sevrage et j’ai aussi regardé plusieurs reportages sur ce thème. Je vous conseille de faire la même chose car ça motive à fond. Je pense par ailleurs que c’est ce qui a le mieux marché sur moi.

Voilà ! C’est terminé. A noter que chaque cas est unique et que si vous avez vous-même des astuces pour arrêter, vous pouvez nous les transmettre dans l’espace des commentaires.

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *