Se connecter avec nous

Culture

Si j’aurais su ou Si j’avais su ? La réponse et une explication

Cette question revient régulièrement et il était temps que nous la traitions. Grâce à cette page, vous ne vous tromperez plus et ne ferez plus cette faute courante que nous sommes nombreux à faire.

Publié il y a

le

Comme toutes les semaines, nous vous proposons un article dans lequel nous mettons en lumière une faute fréquente. Cette faute nous est généralement transmise par l’un de nos lecteurs. Si vous voulez nous en envoyer une, n’hésitez pas à nous contacter !

Hugo : Bonjour à toute la rédaction de Megazine ! J’ai un doute. Est-ce qu’il faut dire « Si j’aurais su » ou « Si j’avais su » ? Je suis bloqué dans la rédaction de mon mail à cause de ça.

Ce mardi 12 janvier, nous allons donc vous parler de la conjonction « si » et fournir la réponse que Hugo attend.

La réponse est : Si j’avais su

C’est le « si » qui vous donne la réponse. Ce mot est une conjonction et quand il est employé dans l’une de vos phrases, vous n’avez pas à utiliser le conditionnel derrière. Vous devez donc écrire : « Si j’avais su ».

Simple non ? Voici quelques exemples pour bien comprendre !

– Si j’avais su, je n’aurais pas pris la peine de venir à la fête qu’il organisait.

– Il ne fait pas l’affaire. Si j’avais su, je ne l’aurais pas recruté pour le poste de Community Manager.

– Si j’avais su que le centre commercial était fermé ce samedi 16 janvier, je ne me serais pas levé aussi tôt.

– Je lui faisais confiance. Si j’avais su qu’il était comme ça…

Si vous avez cette mauvaise habitude d’écrire « Si j’aurais su », arrêtez tout de suite ! Cela n’existe pas et c’est une erreur que certaines personnes ne vous pardonneront pas. J’espère que mes explications vous conviennent. Si vous souhaitez un peu plus de précision sur cette faute, n’hésitez pas à rentrer en contact avec moi !

Ecrire une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *