Restez connecté avec nous

Finance

Prêt Immobilier : De nouvelles astuces pour obtenir son crédit en 2022

En ce moment, c’est la crise et ça commence à se voir dans le secteur de l’immobilier. L’ouverture des prêts immobiliers est en effet en souffrance et il est difficile en ce moment de souscrire à un crédit de 25 ans pour acheter une maison ou un appartement. Cependant, de nouvelles techniques existent pour essayer de décrocher votre financement.

Publié il y a

le

L’augmentation des taux d’intérêt entraîne le rejet des demandes de crédit bancaire d’un nombre croissant de clients potentiels. Voici un aperçu des circonstances et quelques conseils pour réduire le coût du financement de votre projet.

Le marché immobilier connait une période de stagnation sans précédent depuis le printemps de l’année dernière.

On prévoit d’ailleurs que l’année 2022 se terminera avec moins de 900 000 logements vendus, soit beaucoup moins que les 1,1 million de logements vendus en 2021…

Pourquoi les locataires renoncent à devenir propriétaires ?

L’augmentation constante des coûts depuis 2015 commence à se ressentir en 2022.

C’est de l’ordre de 3 % en moyenne chaque année et ce n’est pas prêt de s’arrêter…

Mais le grand responsable de la crise immobilière, c’est le durcissement des exigences en matière de prêts immobiliers, qui entravent les projets de nombreux primo-accédants.

Le directeur commercial de l’entreprise de gestion de patrimoine et de courtage Selexium a très bien décrit la situation actuelle : « Nous sommes confrontés à des clients qui veulent acheter, qui ont les ressources pour le faire, mais qui ne peuvent pas recevoir leur financement en raison de problèmes réglementaires. » (Capital)

En effet, la plupart du temps, c’est à cause du taux d’usure fixé par la Banque de France que le crédit d’un particulier n’est pas accepté. C’est donc rarement de la faute des banques…

Pour information, Le taux d’usure est le taux annuel effectif global (TAEG) maximal auquel les banques sont autorisées à vous donner de l’argent. Si vous le dépassez, votre dossier sera automatiquement refusé.

Vous l’avez compris, il a une grande importance…

Les solutions pour essayer d’obtenir le financement de sa maison

Fort heureusement, il y a quelques méthodes pour faire passer son emprunt et être en dessous du taux d’usure.

1. Mettez en concurrence les assurances emprunteurs

Une part importante du coût global de votre prêt immobilier est apportée par l’assurance emprunteur. Cela représente en moyenne 0.34%. Le but de la manœuvre est par conséquent de faire jouer la concurrence afin d’essayer d’obtenir le meilleur taux.

Pour cela, vous pouvez passer par un courtier. Vous pouvez également démarcher les assurances vous-même. En faisant ça, vous n’aurez aucun intermédiaire donc vous aurez plus de chance d’obtenir le meilleur tarif.

Pour faire simple, lorsque votre banque va vous proposer une assurance, avant d’accepter, n’hésitez pas voir ce qu’il se fait chez d’autres assureurs !

2. Faites baisser les frais de dossiers

Envisagez de marchander les frais de dossier. Vous pouvez prétendre à un taux de prêt inférieur au taux d’usure en obtenant une réduction sur ces frais, car ils sont pris en compte dans le calcul du TAEG.

3. Donnez plus d’apport personnel

Nous en parlions dans un précèdent article.

Pour vous accorder un financement, la banque exige souvent un engagement personnel de 10% de votre part. Logique !

Mais vous pouvez aller beaucoup loin si vous en avez la capacité financière.

Grâce à cela, vous diminuerez sensiblement le taux d’intérêt que la banque sera prête à vous accorder puisque vous allez diminuer le montant à emprunter.

Malheureusement, ce n’est pas toujours évident de réunir des grosses sommes sans passer par ses proches.

4. Demandez un crédit avec une durée de remboursement plus courte

Pour utiliser cette approche, vous devez disposer des ressources nécessaires. Toutefois, une durée d’emprunt plus courte entraîne inévitablement un taux d’intérêt plus faible. Mais il faut savoir que les mensualités à rembourser seront plus importantes.

Sachez également que vous devez disposer de ressources suffisantes pour que le total de vos dettes – y compris l’assurance emprunteur – soit inférieur à 35 % de vos revenus.

Vous savez tout !

Ouvrir l'espace de discussion

Ecrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.