Restez connecté avec nous

Finance

Crédit immobilier : Les taux d’intérêts s’envolent pour atteindre des sommets

En 2022, faut-il se dépêcher pour obtenir son crédit immobilier ? La question se pose pour de nombreux futurs acheteurs puisque les taux ne font que de grimper. A un moment ou à un autre, « plus personne ne pourra acheter ». C’est en tout cas ce que pense les professionnels du secteur.

Publié il y a

le

Le pouvoir d’achat immobilier des français est en déclin et sa chute est lourde de conséquence. En 5 ans, nous avons perdu jusqu’à 50 m² de surface habitable.

Aujourd’hui, ce n’est pas le bon moment pour réaliser une belle opération immobilière. En effet, la hausse du prix des logements ainsi que la montée en flèche des taux d’intérêt font que de nombreux français ne peuvent plus accéder à la propriété. Quand ils le peuvent, ils sont obligés de baisser leurs prétentions. Sachez que ce n’est que le début…

Une mise à jour du taux d’usure en octobre 2022

Le taux d’usure, fixé par la banque de France est trop bas, ce qui a pour conséquence de ne pas permettre à de nombreux acheteurs potentiels d’obtenir un crédit. Ce taux est utilisé par les banques et les courtiers. Il sert à savoir si vous pouvez acquérir un prêt immobilier.

A la base, c’est pour protéger les français et les empêcher de trop s’endetter. Malheureusement, celui-ci étant bas en ce moment, les banques sont dans l’obligation de refuser leurs crédits même quand ils ont un bon dossier. Du jamais vu…

Pour faire simple, c’est le taux d’intérêt maximum légal que les instituts financiers peuvent vous accorder. Dans ce taux, plusieurs choses sont prises en compte :

– Taux d’intérêt nominal (utilisé pour calculer les intérêts de votre prêt)
– Frais de dossier de l’organisme (Banque et autres établissements bancaires)
– Frais qui a servi à rémunérer un courtier
– Coûts de l’assurance ainsi que des garanties obligatoires

Si l’ensemble des frais cités plus haut dépassent le taux d’usure, vous n’aurez pas votre crédit. En ce moment, il est bon de rappeler que près d’un crédit immobilier sur deux est refusé à cause de ce taux.

Les taux d’intérêt des crédits immobiliers grimpent

Et comme les mauvaises nouvelles n’arrivent jamais seules, sachez que les taux d’intérêts des banques augmentent.

Depuis le mois de février, ils s’envolent et sont aujourd’hui à 1.69% en moyenne. Pour rappel, ils étaient à 0.86% l’année dernière. C’est donc quasiment 2 fois plus et cette situation ubuesque devrait s’aggraver dans les mois qui viennent.

La raison ? Les estimations de la Banque de France sont tombées. L’institution estime que les taux pourraient atteindre les 3% en fin 2022 / début 2023.

Malgré cette hausse, faut-il se presser pour acheter son bien ?

Difficile à dire, mais une chose est sûre, les foyers les plus modestes vont être les premiers à pâtir de cette situation.

Ouvrir l'espace de discussion

Ecrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *