Se connecter avec nous

Actualité

Les actions de Xiaomi s’effondrent après l’interdiction des investissements américains

Le ministère américain de la défense de l’administration Trump, a inscrit neuf entreprises chinoises sur une liste noire d’investissement, dont le fabricant chinois Xiaomi.

Publié il y a

le

Les actions du fabricant chinois de smartphones Xiaomi ont plongé de 11% ce vendredi 15 janvier après que l’administration Trump l’ait ajouté à une liste noire, forçant les investisseurs américains à se défaire de leurs participations et interdisant l’achat d’actions.

L’administration de Donald Trump, responsable de ce boycott

Xiaomi est le deuxième constructeurs de mobiles sur le marché chinois et se classe quatrième au classement mondial. La société est prise pour cible à cause des tensions géopolitiques qui perdurent entre les États-Unis et la Chine. Ce n’est pas la seule entreprise chinoise à avoir vécu ça. Auparavant, l’administration Trump s’était attaquée à son principal concurrent Huawei.

Cependant, il est peu probable que Xiaomi soit confrontée au même degré de restrictions américaines que Huawei, qui pour rappel, a été exclue du marché américain. De plus, vous n’êtes pas sans savoir que Donald Trump n’a pas été réélu et rien indique à l’heure actuelle que son successeur Joe Biden souhaite imposer à Xiaomi des restrictions. Les choses devraient donc peut-être changées avec ce nouveau président démocrate qui prendra ses fonctions le 20 janvier 2021.

Comme mentionné un peu plus haut, le boycott d’une société chinoise est loin d’être une nouveauté. Une action similaire à l’encontre de certaines entreprises chinoises de télécommunications avait conduit à leur retrait des marchés boursiers américains. Xiaomi est cotée à Hong Kong, ce qui indique que la chute des prix vendredi pourrait être le résultat d’une panique des actionnaires.

Xiaomi dans une liste noire avec d’autres entreprises chinoises

Les détails importants : Le ministère américain de la défense a ajouté jeudi Xiaomi et huit autres entreprises chinoises à une liste de « sociétés militaires communistes chinoises », selon une déclaration sur son site internet. Un décret signé par le président américain Donald Trump en novembre interdit les investissements américains dans ces entreprises.

Parmi les autres entreprises ajoutées à la liste figurent Commercial Aircraft Corporation of China, un constructeur aéronautique chinois soutenu par l’État, Gowin Semiconductor, un concepteur de puces basé à Guangzhou, et Beijing Zhongguancun Development Investment Center, une société de capital-risque dirigée par le gouvernement communiste.

Les actions de Xiaomi à Hong Kong ont chuté de plus de 11 % vendredi matin. A cette heure, la société n’a pas encore publié de déclaration officielle à ce sujet. Un représentant de Xiaomi n’a pas répondu à nos sollicitations…

En savoir plus sur les restrictions Xiaomi

Depuis quelques jours, les investisseurs américains ont l’interdiction d’acheter des actions de Xiaomi et devront se défaire de leurs participations d’ici novembre, selon le décret.

Les actions de Xiaomi ont atteint un sommet historique de 35,3 HKD (environ 4,6 dollars) le 5 janvier, grâce à de fortes ventes et à l’affaiblissement de son principal concurrent Huawei. Le cabinet d’études de marché Trendforce prévoyait jusqu’à présent que Xiaomi serait à la troisième place du classement des constructeurs de smartphones dans le courant de l’année 2021. Cependant, en étant classée maintenant dans une liste noire, la société Xiaomi devrait plonger comme Huawei. Pour rappel, ce dernier avait atteint la 3 ème place avant de dégringoler à la septième.

L’administration Trump aurait envisagé d’ajouter d’autres géants technologiques chinois à sa liste noire, dont Alibaba, Tencent et Baidu. Ces trois sociétés sont cotées sur les marchés boursiers américains. Mercredi, le Wall Street Journal a rapporté que les États-Unis avaient décidé de ne pas les ajouter à la liste noire.

Cliquez pour commenter

Ecrire une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *