Restez connecté avec nous

Actualité

Le match de Ligue des Champions PSG-Basaksehir interrompu pour racisme

Le match qui opposait le PSG à l’Istanbul Basaksehir arrêté pour cause de racisme présumé. Il est reporté à mercredi et les arbitres ne seront pas les mêmes…

Publié il y a

le

Le match de Ligue des champions entre le Paris Saint-Germain et l’Istanbul Basaksehir a été suspendu jusqu’au lendemain, après que des joueurs des deux équipes aient quitté le terrain mardi, alléguant qu’un officiel du match avait eu des propos racistes à l’égard de l’entraîneur adjoint de l’équipe turque.

Les joueurs de l’équipe turque étaient furieux, affirmant que le quatrième arbitre, le Roumain Sebastian Coltescu, avait été raciste à l’encontre de l’entraîneur Pierre Webo.

« Notre entraîneur adjoint, Pierre Webo, a été renvoyé du terrain et le 4e arbitre a utilisé un mot raciste. Le match s’est arrêté », a déclaré Istanbul Basaksehir sur le flux Twitter officiel du club.

Le président du club de Basaksehir a déclaré que les joueurs ne retourneraient pas sur le terrain tant que le quatrième arbitre serait encore là.

« Suite à un incident présumé impliquant le quatrième arbitre, le match a été temporairement suspendu. Après consultation des deux équipes, il a été convenu que le match reprendrait avec d’autres arbitres. L’UEFA va enquêter de manière approfondie sur cette affaire et une communication supplémentaire sera faite en temps utile », a déclaré l’instance dirigeante du football européen, dans un communiqué.

Que s’est-il vraiment passé ?

Le quatrième arbitre, Coltescu, parlait roumain, et des images télévisées le montraient en train de dire « Le Noir là-bas. Allez le voir ! » après que Webo ait protesté avec véhémence contre une décision de l’arbitre.

Le remplaçant de Basaksehir, Demba Ba, a demandé à plusieurs reprises à Hategan : « Pourquoi, quand vous parlez d’un Noir, devez-vous dire ce Noir ? »

L’UEFA a proposé d’échanger le quatrième officiel et l’assistant VAR, mais Basaksehir a refusé de redémarrer le match, disant qu’ils voulaient que le quatrième arbitre soit complètement hors jeu.

Après le match, le PSG a tweeté : « Toute forme de racisme va à l’encontre des valeurs véhiculées par le Paris Saint-Germain, son président, son personnel et ses joueurs ».

Enfin, la ministre française des sports, Roxana Maracineanu, a soutenu la décision des joueurs de quitter le terrain.

Le match aura lieu ce mercredi

L’UEFA a annoncé que le match reprendra à la 13e minute le mercredi 9 décembre à 18h55 avec un nouveau groupe d’arbitres officiels. Danny Makkelie a été désigné comme nouvel arbitre…