Restez connecté avec nous

Lifestyle

La cuisson passive : Faire cuire les pâtes tout en économisant de l’argent

Qu’est-ce que la « cuisine passive » et comment peut-elle vous aider à économiser de l’énergie et des euros quand vous cuisinez ?

Publié il y a

le

Les pâtes, nous sommes nombreux à en consommer tous les jours. Nous adorons ça, mais pour autant, nous avons longtemps ignorer que nous pouvions économiser de l’argent et de l’énergie avec la méthode de la cuisson passive. Mieux encore, celle-ci permet de réduire notre empreinte carbone jusqu’à 80 %. On vous dit tout !

Alors que les coûts de l’électricité et du gaz continuent d’augmenter en France, cherchez-vous des moyens d’économiser de l’énergie ?

Afin de ne pas gaspiller de l’argent lorsque vous préparez des pâtes, vous devez tirer parti de la chaleur créée au début du processus de cuisson. On vous explique tout !

La méthode pour économiser de l’énergie

Il n’est pas nécessaire de modifier les proportions des ingrédients ou la quantité d’eau utilisée pour la cuisson passive.

Voici ce que vous devez faire :

Salez l’eau avant de couvrir la casserole et de la porter à ébullition.

Il est maintenant temps de commencer la cuisson des pâtes.

Après deux minutes, retirez la casserole du feu et couvrez-la avec un couvercle.

Laissez-les ainsi pendant dix minutes, ou pendant le temps indiqué sur la boîte.

C’est terminé. Vous pouvez maintenant déguster les pâtes que vous avez préparées.

Avec ce processus, ce n’est pas l’eau bouillante qui cuit vos pâtes, mais la chaleur, et tant que vous gardez le couvercle, très peu de chaleur sera perdue.

Vous pouvez économiser une somme considérable sur votre facture d’électricité en adoptant ce mode de cuisson.

Par ailleurs, selon Barilla, le célèbre fabricant de pâtes, cette cuisson peut réduire les émissions de dioxyde de carbone jusqu’à 80 %.

Regardez l’image disponible ci-dessous !

A noter que la cuisson passive marche sur toutes les pâtes, pas seulement sur celles de la célèbre marque italienne Barrila.

Tout le monde n’aime pas cette cuisson

Selon nos confrères de TF1, Giorgio Parisi, lauréat du prix Nobel de physique, a préconisé l’adoption de ce mode de cuisson en septembre 2022.

Cette technique semble permettre de cuire des pâtes, mais les avis divergent selon les personnes. Antonello Colonna, par exemple, s’est opposé à cette approche dans les restaurants haut de gamme. Il explique dans les colonnes du média La Republicca :

« Lorsque les pâtes sont cuites de cette manière, elles ont une sensation caoutchouteuse, ce qui compromet le goût du produit. »

Un bénéfice à long terme de quelques euros

A noter que cette méthode assez économique peut également être utilisée pour préparer du riz, des courgettes, des pommes de terre et des sauces. L’utilisation d’un four pour chauffer de la viande permet d’obtenir les mêmes résultats puisque le fait d’éteindre le four après qu’il ait été chauffé ne fait pas s’échapper la chaleur.

Si vous utilisez cette stratégie de manière constante, vous économiserez pas mal d’euros à long terme, ce qui serait très bon pour votre porte-monnaie.