Restez connecté avec nous

Grève SNCF : « Si vous n’étiez pas contente de faire ce métier, il fallait faire autre chose »

Le moins qu’on puisse dire, c’est que cette grève pendant les fêtes de fin d’année est bien loin d’être appréciée par l’ensemble des français. Le présentateur Pascal Praud en a récemment rajouté une couche…

Publié il y a

le

Pascal Praud sur RTL
Pascal Praud au micro de RTL

La grève SNCF a été l’objet de nombreuses discussions ces derniers temps, notamment en raison des propos tenus par Pascal Praud à l’encontre de Stéphanie, contrôleuse de train à la SNCF. Dans une interview diffusée sur les réseaux sociaux, le journaliste a critiqué le salaire de Stéphanie, estimé à environ 2.000 euros net par mois, ainsi que les primes perçues par les contrôleurs de train.

Sur RTL, Pascal Praud a conseillé à Stéphanie de « faire autre chose » si elle n’était pas contente de son travail. Vous pouvez revoir la séquence dans son intégralité dans la vidéo disponible ci-dessous !

Ses propos ont suscité de nombreuses réactions de colère et de déception de la part de nombreux internautes, qui ont accusé le journaliste de manque de respect envers les travailleurs de la SNCF.

Il est vrai que le métier de contrôleur de train peut parfois être difficile et exigeant, notamment en raison des horaires atypiques et des déplacements fréquents. De plus, les contrôleurs de train sont chargés de gérer les billets et de veiller à ce que les voyageurs respectent les règles de sécurité, ce qui peut parfois être stressant.

Une grande partie des français pensent la même chose que Pascal Praud

Bien que ce passage fait polémique, il est important de noter que nombreux sont les français à penser exactement la même chose que le journaliste de Cnews. Il est indéniable que la SNCF a longtemps été l’objet de critiques et de déceptions de la part des français.

Les grèves récurrentes et les retards fréquents ont contribué à créer une image négative de l’entreprise ferroviaire nationale auprès du grand public.

Sur les réseaux sociaux, il y a des centaines et quelques fois des milliers de messages d’internautes qui s’en prennent à l’entreprise.

Cela ne devrait pas s’améliorer dans le futur…

Les grèves et les retards sont les principaux reproches que les gens font à la SNCF

Cependant, il est important de se poser la question de savoir pourquoi les grèves ont lieu et pourquoi il y a autant de retards.

La réponse est complexe et il n’y a pas de solution simple à ces problèmes.

D’une part, les grèves à la SNCF sont souvent le résultat de conflits entre les syndicats et la direction de l’entreprise. Ces conflits peuvent concerner de nombreux sujets, tels que les conditions de travail, le salaire ou encore les perspectives d’avenir au sein de la société.

Les grèves sont donc souvent le moyen pour les travailleurs de faire entendre leur voix et de défendre leurs droits. Malheureusement, c’est souvent les utilisateurs du réseau ferroviaire français qui trinquent.

D’autre part, les retards de train peuvent être causés par de nombreux facteurs, tels que des problèmes techniques, des incidents de voyage ou encore des travaux de maintenance. Il est important de souligner que la SNCF est confrontée à de nombreux défis pour assurer la qualité de ses services, et que les retards sont parfois inévitables.

En conclusion, il est compréhensible que les Français puissent être frustrés. Cependant, il est important de se rappeler que ces problèmes ont souvent des causes complexes et qu’il n’y a pas de méthode simple pour y remédier.

Il est donc important de rester ouvert et de comprendre les points de vue de toutes les parties impliquées dans ces conflits.

Ouvrir l'espace de discussion

Ecrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.