Restez connecté avec nous

La SNCF vous coûte 275 euros par an même quand vous ne prenez pas le train

Même les personnes qui ne sont jamais montées dans un train ont payé 276 euros pour la SNCF en France l’année dernière.

Publié il y a

le

La SNCF, quoi qu'il en coûte / Megazine IMG

Sans compter les tarifs payés par les voyageurs, la SNCF a coûté 18,5 milliards d’euros au français en 2021.

Selon une étude du site Fipeco, la SNCF vous aura coûté plus de 20 euros par mois en 2021.

Par an, cela représente la coquette somme de 275 euros qui a disparu de votre porte-monnaie.

La société ferroviaire est une société publique financée par l’État et les régions.

Que vous preniez le train ou non, vous la financez.

Cela permet notamment d’obtenir des billets moins chers, pour les trains régionaux (TER).

La SNCF coûte de plus en plus chère aux français

18,5 milliards d’euros au total.

Selon l’étude Fipeco, le coût global sera de 18,5 milliards d’euros en 2021 contre 16,7 milliards d’euros en 2020 (+10,8%).

C’est donc, comme vous pouvez le constater, en légère hausse.

Pour autant, les français ont l’impression que plus le temps passe, moins la qualité est au rendez-vous.

Au final, le contribuable a payé une facture de 275 euros l’année dernière alors qu’il a payé 249 euros en 2020.

Ce qui coûte assez cher à la SNCF, c’est notamment la sécurité sociale des personnels du rail (Cheminots).

Dans une interview accordée à BFMTV, François Ecalle, le créateur d’un site d’informations sur les finances publiques, déclare : « Il y a un souci. Ces fonds sont partiellement supportés par des foyers et des entreprises qui n’utilisent pas les services ferroviaires français. »

Il est vrai qu’on peut logiquement se demander pourquoi les gens qui ne prennent pas le train ont à supporter cette charge financière.

275 euros par an, ce n’est pas rien, surtout en cette période où nous regardons la moindre de nos dépenses.

Une augmentation de 13 % de ses dépenses opérationnelles

En tout cas, malgré le fait que vous financez de plus en plus les trains, la SNCF a déclaré une hausse de 5 % du coût des billets de TGV pour 2023.

Mais l’entreprise de chemin de fer a également tenté de rassurer ses clients en mentionnant qu’elle allait proposer plus de billets « low-cost. »