Restez connecté avec nous

Grève des éboueurs : Et si nous les forcions à travailler ?

Un sondage de l’institut CSA et commandé par CNews nous apprend que plus de la moitié des Français sont favorables à la réquisition des salariés des services d’ordures ménagères. Il faut dire qu’aujourd’hui, la situation devient de plus en plus problématique avec l’entassement de plusieurs tonnes d’ordures dans les rues, A l’étranger, cet accumulation de déchets en plein Paris fait d’ailleurs beaucoup parler.

Publié il y a

le

Plusieurs sacs poubelles non ramassées dans une ville

La grève des éboueurs continue de faire des ravages en France, avec des montagnes d’ordures qui s’accumulent dans les rues de plusieurs villes.

A Paris, cela ne semble pas inquiéter la maire PS, Anne Hidalgo, qui a mentionné à la presse « qu’elle apportait son soutien entier aux grévistes ».

Une petite phrase qui n’a pas vraiment plu à l’exécutif et encore moins aux Républicains.

Seule la France Insoumise n’a pas réagi aux propos de la maire de Paris…

50% des français favorables à la réquisition des éboueurs

Un récent sondage CSA pour la chaîne d’information CNews a révélé que plus de 50% des Français étaient favorables à la réquisition des salariés.

Ils demandent que les employés des services d’ordures ménagères soient obligés de reprendre le travail pour résoudre ce problème majeur.

Il faut dire que c’est de véritables montagnes de déchets qui sont en train de s’accumuler dans les rues de la capitale.

En effet, à Paris seulement, plus de 6 000 tonnes d’ordures sont actuellement amassées dans les rues.

Par ailleurs, la situation ne devrait pas s’améliorer dans les prochains jours puisque la grève ne touchera pas à sa fin avant le lundi 20 mars.

Les employés municipaux en grève contre la réforme des retraites

Les employés municipaux en charge de la propreté de la capitale continuent de protester contre la réforme des retraites, ce qui entraîne des problèmes de santé publique et le risque de maladies.

Cependant, ce n’est pas seulement à Paris que les poubelles débordent.

Loin de là, même…

Des villes moyennes comme Montpellier, Nantes, Metz, Antibes ou encore Le Havre sont également touchées.

D’autres communes devraient l’être également dans les prochains jours puisque comme mentionné plus haut, la grève est censée durer encore une semaine.

Les plus vieux veulent majoritairement forcer les éboueurs à travailler

Le sondage CSA pour le média CNews est très intéressant.

Dans celui-ci, nous apprenons que 57% des Français sont, à ce jour, en faveur de la réquisition des salariés.

Les plus jeunes (moins de 35 ans) sont les plus nombreux à soutenir les éboueurs.

En effet, 53% d’entre eux, âgés entre 25-34 ans, soutiennent le mouvement de grève.

De l’autre côté, les plus de 50 ans sont favorables à 63% à l’idée de forcer le ramassage des ordures.

Cette proportion atteint même 67% chez les 65 ans et plus.