Connect with us

Actualité

Twitter et Facebook bloquent temporairement Donald Trump

Twitter et Facebook ont pris une mesure exceptionnelle mercredi. Ils ont décidé de verrouiller le compte du président Donald Trump sur leurs plateformes après que ses électeurs aient pris d’assaut le bâtiment du Capitole pour protester contre l’élection. Une première dans l’histoire…

Publié il y a

le

Capture écran de la dernière vidéo de Trump sur Twitter

Facebook et Twitter ont verrouillé les comptes du président Donald Trump et supprimé deux de ses messages, marquant la plus forte réaction des deux géants de l’Internet. L’ancien président américain a été bloqué juste après avoir tweeté son soutien aux émeutiers qui ont pris d’assaut le bâtiment du Capitole.

Les deux réseaux sociaux les plus populaires du monde ont retiré deux messages de Trump traitant des émeutes où le président a exhorté les manifestants à « rentrer chez eux » mais a également déclaré qu’il connaissait leur « douleur » et a ajouté que « ce sont les choses et les événements qui se produisent lorsqu’une victoire électorale sacrée est si vicieusement dépouillée ».

Twitter a déclaré que le compte de Donald Trump serait verrouillé pour les 12 prochaines heures, ce qui signifie que le président ne pourra pas tweeter tant qu’il n’aura pas retiré les tweets de son propre chef.

Pour ce qui est de Facebook, les responsables ont déclaré que Trump ne pourra pas poster sur Facebook et Instagram pendant les prochaines 24 heures parce que ses publications, « contribuent au climat de violence qu’il y a en ce moment », a déclaré le vice-président de l’intégrité Guy Rosen plus tôt mercredi.

Twitter a averti que toute future violation de ses règles, y compris les politiques de l’entreprise en matière d’intégrité civique ou de menaces violentes, « entraînera la suspension permanente du compte @realDonaldTrump ».

Facebook et Twitter se sont mutuellement suivis tout au long de la journée : Twitter a retiré les tweets de Trump après que Facebook l’ait fait, et Facebook a temporairement verrouillé le compte du président après que Twitter ait pris des mesures similaires.

Ce n’est pas la première fois que Twitter et Facebook suppriment les messages de Trump, mais c’est l’action la plus énergique que l’une ou l’autre de ces sociétés ait menée contre l’ancien chef d’Etat.

Tout au long de la présidence de Trump, des démocrates ainsi que des personnalités du monde de la technologie et des médias ont critiqué la réaction des deux réseaux sociaux à l’égard de M. Trump, affirmant que le manque de modération menait à la désinformation et à la violence.

Mais les tweets du président sur les émeutes semblent être un point de rupture, car de plus en plus de gens demandent aux réseaux sociaux de l’interdire complètement.

Trump, d’autre part, a passé une grande partie de l’année dernière à critiquer les GAFA parce qu’il pense qu’elles ont un parti pris contre les conservateurs.