Restez connecté avec nous

Santé

Top 10 des techniques pour booster son cerveau

Publié il y a

le

Notre naissance est très inégalitaire. Tout le monde né avec un cerveau et des capacités différentes. C’est pour cette raison qu’au lycée, vous avez des personnes qui, en suivant juste un cours, sont capables de tout assimiler alors que d’autres vont devoir réviser. Mais notre cerveau est un muscle et il est possible de le booster. Suivez juste le guide !

 

Avant de commencer, voyons un peu les choses qu’il ne faut surtout pas faire et qui nuisent à notre cerveau.

Boire de l’alcool : Vous vous en doutiez. L’alcool est l’ennemi juré de votre cerveau. Une boisson alcoolisée va ralentir la communication entre les neurones. A cause de ça, vous aurez dû mal à vous concentrer et vous aurez dû mal à raisonner convenablement. En plus, sur le long terme, sachez que l’alcool rétrécie votre cerveau. Bon ! Ne vous empêchez pas non plus de boire quelques verres, mais faites le avec modération. Une petite bière ou un petit verre de vin de temps en temps, ça ne fait de mal à personne.

Ne pas dormir : Il faut absolument vous reposez. Une bonne nuit permet de nettoyer votre cerveau, mais aussi de réduire le vieillissement de votre cerveau.

Il y a bien d’autres perturbateurs, mais passons maintenant aux trucs et astuces pour augmenter considérablement vos facultés intellectuelles.

1) Boire du café ou du thé

De nombreuses personnes commencent leurs journées avec une tasse de café ou de thé, et il s’avère que ce rituel est recommandé pour booster ses fonctions cognitives à court terme. La caféine et la théine aident à vous garder en alerte. Ce n’est pas tout. Les deux vous aident à vous concentrer sur des tâches répétitives et fastidieuses, et elles stimuleront votre intelligence, y compris votre temps de réaction et votre raisonnement. Il est évident que les effets du café et du thé ne sont pas permanents. Cependant, il peut faire fonctionner votre cerveau plus efficacement jusqu’à ce que la teneur en caféine ou en théine s’estompe.

2) Bien dormir

Le sommeil est nécessaire pour consolider la mémoire et l’apprentissage. Si vous ne dormez pas suffisamment, le volume de votre matière grise dans votre lobe frontal peut commencer à diminuer. Votre lobe frontal soutient et contrôle votre mémoire, ce qui le rend particulièrement important. En bref, si vous ne dormez pas suffisamment, vous aurez moins de cerveau dans votre tête.

3) Manger bien

Il n’est pas surprenant que la nutrition joue un rôle important dans la santé de votre cerveau. Les antioxydants et les acides aminés sont particulièrement importants, et la vitamine E peut également être bénéfique. On sait que la consommation de vin améliore la fonction cognitive, à condition d’en consommer avec modération. N’hésitez pas aussi à manger des noix et des avocats.

4) Prendre des bains de soleil

Des niveaux plus élevés de vitamine D dans votre système vous permettent de mieux performer et peuvent même ralentir le vieillissement de votre cerveau. Trop de soleil peut être mauvais pour votre peau, mais si vous n’en prenez pas assez, vos fonctions cérébrales peuvent en souffrir. Bien sûr, vous pouvez toujours prendre des suppléments de vitamine D si vous constatez que vous ne pouvez pas sortir autant que vous le souhaiteriez. Mais n’oubliez pas de prendre des suppléments avec modération. Le bain e soleil naturel, c’est quand même mieux…

5) Faire du sport

L’exercice physique peut faire des choses comme améliorer le flux d’oxygène vers votre cerveau, ce qui l’aidera à mieux traiter et fonctionner. Il libère également des substances chimiques qui améliorent votre humeur générale et protègent les cellules de votre cerveau. Les scientifiques ont découvert que l’exercice physique aide en fait à déclencher la production de plus de neurones dans le cerveau[4].
La danse et les arts martiaux sont des moyens particulièrement efficaces pour stimuler votre cerveau, car ils stimulent une grande variété de systèmes cérébraux, y compris l’organisation, la coordination, la planification et le jugement.

6) S’hydrater

Il est très important d’avoir suffisamment de liquide dans votre système puisque votre cerveau est composé d’environ 80 % d’eau. Il ne fonctionnera pas aussi bien si vous êtes déshydraté. Donc, assurez-vous de boire de l’eau toute la journée, au moins 8 verres par jour.

7) Méditer

Non seulement la méditation réduit votre niveau de stress, mais elle peut aussi prévenir les troubles liés à l’âge comme la maladie d’Alzheimer ou la démence. Cela montre l’importance de l’autosoin. Prendre seulement 10 à 15 minutes de votre journée pour pratiquer la méditation pourrait prolonger votre longévité cognitive et vous permettre de réduire votre niveau de stress.

8) Jouer à Tetris ou autres jeux stimulants

Cela peut vous surprendre, mais jouer à Tetris est connu pour avoir plusieurs effets positifs sur votre cerveau. Jouer à Tétris augmentera votre matière grise, et cela peut aussi aider à accomplir plus facilement des tâches liées à l’espace. La partie la plus intéressante est que jouer à Tétris après une expérience traumatisante peut empêcher votre cerveau de solidifier ces souvenirs. Cela signifie moins de flashbacks et de souvenirs négatifs à long terme. Si vous avez un smartphone ou une tablette sur vous, il devrait être assez facile d’intégrer un peu de Tétris dans votre journée. Tetris n’est qu’un exemple. Il existe d’autres jeux stimulants comme les échecs, 2048, PEAK, LUMOSITY, NEURONATION.

9) Macher un Chewing gum

Qui aurait pensé que le chewing-gum est un moyen d’augmenter la puissance de votre cerveau ? Une étude menée en 2011 à l’Université St-Laurent a découvert que si vous mâchez de la gomme pendant plusieurs minutes, vous stimulez votre mémoire à court terme pendant une petite période de temps (15 à 20 minutes).

10) Apprendre quelque chose de nouveau

Apprendre quelque chose de nouveau donne à votre cerveau un entraînement de la même manière que vous feriez un entraînement physique pour augmenter votre force et votre endurance. Si vous vous en tenez aux chemins bien usés des choses que vous connaissez déjà, votre cerveau ne va pas continuer à se développer et à grandir. L’apprentissage d’une langue stimule de nombreuses parties de ton cerveau et aide à créer de nouvelles voies neurologiques. Cela demande un effort mental et vous aidera à élargir votre base de connaissances. Tu pourrais te mettre à la cuisine, au tricot, à l’apprentissage d’un instrument ou à la jonglerie. Tant que tu t’amuseras et que tu apprendras de nouvelles choses, ton cerveau sera plus heureux et fonctionnera mieux ! Le plaisir est une partie importante de l’apprentissage et du maintien de la santé de votre cerveau et de l’augmentation de sa puissance. Si vous aimez ce que vous faites, il est plus probable que vous continuerez à vous engager et à apprendre.

Ouvrir l'espace de discussion

Ecrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.