Restez connecté avec nous

Rugby : Des joueurs attaquent en justice la fédération pour des lésions cérébrales

Parce que les autorités françaises du rugby n’auraient pas respecté leurs obligations en matière de sécurité et d’information, des joueurs qui ont des problèmes cérébraux ont décidé de porter plainte contre elles.

Publié il y a

le

All Blacks vs England 2022 (Capture)

Une première en France…

La Fédération (FFR) et la Ligue sont poursuivies par plusieurs joueurs ayant participé au championnat de France.

Ils présentent tous actuellement des lésions cérébrales irréversibles, et certains souffrent également de démence précoce, de dépression ou de la maladie de Parkinson.

La raison ? De multiples chocs à la tête, des commotions cérébrales et d’autres blessures crâniennes.

Les sources de LCI, qui corroborent celles du journal L’Équipe, indiquent que la Fédération française de rugby (FFR) et la Ligue nationale de rugby sont sur le point de recevoir une rafale de poursuites judiciaires de la part d’un groupe d’une quinzaine de rugbymen ayant concouru en France entre 2003 et 2022.

Ils sont représentés par le cabinet d’avocats Alekto, spécialisé dans le droit des affaires.

Les anciens joueurs pro sont nombreux à attaquer la fédération en justice

Parmi eux, il y a l’ancien pilier des All Blacks Carl Hayman, les Canadiens Jamie Cudmore et Cameron Pierce, ainsi que les Gallois Alix Popham et Steve Thomson.

Ce dernier est atteint de démence depuis ses 42 ans. Il a d’ailleurs déclaré à la presse qu’il allait léguer son cerveau à la science lorsqu’il décèdera pour « que des scientifiques puissent l’étudier et que le rugby devienne enfin un sport plus sûr ».

Une première française

La LNR (Ligue nationale de Rugby) et la FFR (Fédération française) vont donc être attaquées par un certain nombre de rugbymen. Une quinzaine, au total.

Ce regroupement d’anciens joueurs professionnels reprochent aux autorités de ne pas avoir respecté leurs obligations en matière de sécurité et d’éducation aux commotions cérébrales.

Les avocats des athlètes ont par ailleurs déclaré à l’AFP qu’ils allaient lancer des poursuites judiciaires, ce qui est une première en France.

Le rugby et l’impact sur le cerveau

Le rugby est un sport connu pour ses confrontations physiques.

Mais ce que beaucoup de personnes ne réalisent pas, c’est qu’il peut aussi avoir un impact important sur le cerveau.

En effet, une étude récente a révélé que les joueurs de rugby sont plus susceptibles de subir des lésions cérébrales que les autres athlètes.

Cela s’explique par les impacts répétés sur la tête qui se produisent au rugby.

Ces différents chocs peuvent entraîner des problèmes tels que des commotions cérébrales, des pertes de mémoire et même la démence.

Les résultats de l’étude sont inquiétants et soulignent la nécessité de poursuivre les recherches sur les effets à long terme du rugby sur le cerveau.

Ouvrir l'espace de discussion

Ecrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.