Restez connecté avec nous

Actualité

Terminé le métro, le RER ou Uber, les taxis volants arrivent à Paris en 2024

Il y a quelques années, beaucoup de gens pensaient que les voitures volantes resteraient un fantasme. Pourtant, le projet devrait voir le jour d’ici 2024 en France. Oui oui ! Les taxis volants devraient bientôt être présents à Paris !

Publié il y a

le

Les voitures volantes ont été un élément essentiel des films de science-fiction comme La Guerre des étoiles ou Retour vers le futur 2. Aujourd’hui, vous serez  heureux d’apprendre que ces engins seront utilisés aux Jeux olympiques d’été de 2024 dans moins de deux ans.

Des voitures électriques volantes

Le premier vertiport qui accueillera ces taxis volants sera, au quai d’Austerlitz, situé sur la rive gauche de la Seine. Le site choisi pour le projet est un quai d’une longueur de 200 mètres et d’une largeur de 10 mètres, situé à proximité du Panthéon. Avec ce site, l’objectif est de profiter du flux de touristes qui visitent la capitale, mais qui sont peut-être moins enclins à utiliser les transports publics. Le deuxième vertiport est prévu à La Défense.

Grâce à leur proximité avec la Seine, ils pourront décoller et atterrir sans émettre de bruit et sans polluer l’air, respectant ainsi les réglementations internationales les plus strictes.
Ce projet ambitieux vise à soutenir le développement de Paris-La Défense en tant que pôle technologique dans le contexte européen et à faire de la capitale un modèle pour le reste du monde en termes de progrès technologique et de développement durable.

Notez que les Volocopters seront stationnés sur deux autres sites. Le premier à l’aérodrome de Pontoise dans le département du Val-d’Oise et le deuxième à Saint-Cyr-l’École (Yvelines).

Vers avril 2024, des tests auront lieu avant les Jeux olympiques et paralympiques.

C’est dix véhicules volants biplaces qui seront testés, avec un conducteur à bord.

Les tests seront effectués dans différents types de conditions météorologiques, y compris sous une forte pluie.

Si l’expérience est concluante, un réseau de taxis volants pourrait voir le jour entre 2028 et 2030.

L’avenir de l’autopilotage

A l’avenir, ces voitures volantes seront électriques et autopilotées. Par conséquent, vous pourriez être en mesure de convoquer une voiture volante à l’aide d’une application sur votre smartphone de la même manière que vous le faites pour prendre un Uber.

Notez aussi que les voitures volantes présentent un certain nombre d’avantages par rapport aux voitures actuelles. Elles ne polluent pas l’air et peuvent être utilisées pour éviter les embouteillages. La pollution sonore qu’elles provoquent est par ailleurs très faible.

Pour finir, elles pourraient être utiles dans les situations d’urgence, lorsque les routes sont encombrées et qu’il est dangereux de conduire.

Ouvrir l'espace de discussion

Ecrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.