Se connecter avec nous

Auto / Moto

Pourquoi faut-il arrêter de rouler sur la voie du milieu d’une autoroute ?

Quand nous sommes sur une autoroute française, la voie de gauche et du milieu est réservé uniquement au dépassement. Malheureusement, même si la règle est claire, nombreux sont les gens à rouler sans aucune raison sur la voie centrale.

Publié il y a

le

Autoroute française

J’habite en région parisienne et nombreux sont les automobilistes à ne pas du tout respecter le code de la route. Ils sont au moins la moitié à ne jamais se rabattre et à rester sur la voie centrale quand ils sont sur une autoroute. Un comportement légèrement agaçant pour les usagers de la route qui respectent les règles.

Rappel du code de la route

Quand un automobiliste roule sur l’autoroute, il doit uniquement utilisé les voies de gauche pour effectuer un dépassement. C’est la seule raison qui fait que nous avons droit d’utiliser la voie du milieu. C’est inscrit noir sur blanc dans le code de la route (Article R412-9). Cependant, nombreux sont les conducteurs à ne pas respecter cette obligation légale. Pourtant, c’est une infraction qui peut être sanctionnée financièrement. Les forces de l’ordre ont la possibilité de nous infliger une amende de 35 euros si elles nous voient sur la voie du milieu. C’est probablement cette amende beaucoup trop faible qui fait que des automobilistes ne respectent pas cette règle.

Si je vous parle de tout ça, c’est que l’entreprise d’autoroutes Sanef a dressé un bilan en fin d’année dans laquelle nous apprenons que plus de 35% des automobilistes restent sur la voie du milieu alors qu’ils n’ont rien à y faire. Ils sont encore plus nombreux la nuit. C’est 52% de conducteurs qui font ça à partir de 20 heures.

Pourquoi des automobilistes restent-ils sur la voie du milieu ?

Plusieurs personnes se sont penchées sur cette question. Certains sont convaincus que c’est une question de sécurité. Dans son livre “Zen au Volant“, Jean-Marc Bailet, auteur de plusieurs livres nous explique que c’est beaucoup plus rassurant d’être au milieu. Ainsi, nous avons la possibilité de nous rabattre à droite ou à gauche si il y a un danger. Un autre psychologue explique lui que les gens ont cette mauvaise habitude car les autres le font : « Si les autres conducteurs restent sur cette voie sans jamais se rabattre, pourquoi je ne ferais pas la même chose ? »

Cliquez pour commenter

Ecrire une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *