Connect with us

Santé

Maladie de Lyme : Description, symptômes et diagnostic

Vous êtes plus susceptible de contracter la maladie de Lyme si vous vivez ou passez du temps dans des régions herbeuses et fortement boisées où prospèrent les tiques porteuses de la maladie de Lyme. Il est important de prendre des précautions de bon sens dans les zones infestées par les tiques.

Publié il y a

le

De plus en plus présentes en France, cette maladie peut être très handicapante si elle n’est pas traitée à temps. Malheureusement, même si les cas sont de plus en plus nombreux, il est difficile de diagnostiquer cette maladie. Des personnes vivent avec cette maladie sans le savoir…

Qu’est-ce qu’est la maladie de Lyme ?

La maladie de Lyme est une maladie sous-déclarée et assez mal étudiée. Elle est causée par quatre grandes espèces de bactéries. Borrelia burgdorferi et Borrelia mayonii provoquent la maladie de Lyme aux États-Unis, tandis que Borrelia afzelii et Borrelia garinii sont les principales causes en Europe et en Asie. La maladie de Lyme est la maladie la plus courante transmise par les tiques dans ces régions. Elle est transmise par la morsure d’une tique à pattes noires infectée, communément appelée tique du cerf.

Ces tiques noires peuvent également transmettre des bactéries, des virus et d’autres parasites pathogènes. Celles-ci sont appelées co-infection. Ces acariens transmetteurs de la maladie de Lyme augmentent leur propagation géographique. Ils sont de plus en plus nombreux. En 2016, aux Etats-Unis, ils étaient présents dans plus de 3/4 du pays. En France, c’est aussi un problème. Il y a 26 000 nouveaux cas par an de personnes qui ont côtoyé ce tique et ont la maladie de Lyme. Bien que la presse n’en parle quasiment pas, c’est un véritable problème de santé publique d’autant que certains symptômes de la maladie sont assez invalidants.

La maladie de Lyme est assez courante, avec des milliers de nouveaux cas signalés chaque année. La plupart des personnes atteintes de la maladie de Lyme qui reçoivent un traitement immédiat avec trois semaines d’antibiotiques ont un bon pronostic. Mais si vous ne recevez pas de traitement pendant plusieurs semaines, mois ou même années après l’infection, la maladie de Lyme devient plus difficile à traiter. Dans les jours suivant la morsure, les bactéries peuvent migrer vers le système nerveux central, les muscles et les articulations, les yeux et le cœur.

Les différents symptômes de la maladie de Lyme

Tout le monde réagit différemment aux bactéries de Lyme. Vous pouvez avoir certains ou tous les symptômes que vous allez voir ci-dessous. Vos symptômes peuvent également varier en gravité. La maladie de Lyme est une maladie multisystémique. Vous trouverez ci-dessous une liste de 13 signes et symptômes courants de la maladie de Lyme. C’est parti !

1) La fatigue

Comme dans de nombreuses autres maladies, la fatigue, l’épuisement et le manque d’énergie sont les symptômes les plus fréquents. La fatigue de Lyme peut sembler différente de la fatigue habituelle. D’après les malades, elle semble envahir votre corps tout entier. Au contraire de d’habitude, vous devez faire une sieste pendant la journée ou dormir beaucoup plus qu’avant. Dans une étude américaine, environ 84 % des enfants atteints de Lyme ont déclaré être fatigués. Dans une autre étude publiée en 2013 sur les adultes atteints de la maladie de Lyme, 76 % ont déclaré être très fatigués. Mais, la fatigue ne suffit pas à dire que vous avez la maladie de Lyme. Cela peut être autre chose comme la fibromyalgie ou encore la dépression. A noter que dans certains cas de Lyme, la fatigue peut être invalidante. C’est rare, mais certaines personnes ne pouvaient plus bouger…

2) Articulations douloureuses, raides ou gonflées

Les douleurs et raideurs articulaires, souvent intermittentes, sont les premiers symptômes de Lyme. Vos articulations peuvent être enflammées, chaudes au toucher, douloureuses et enflées. Certaines articulations peuvent présenter une raideur. Cela peut vous empêcher de bien dormir et provoque aussi un réveil difficile. La douleur peut se déplacer. Parfois, vos genoux peuvent vous faire mal, tandis que d’autres fois, c’est votre cou ou vos talons qui sont douloureux.

La douleur peut être intense, et elle peut être passagère. Le plus souvent, ce sont les grosses articulations qui sont touchées. 80 % des personnes atteintes de Lyme non traitées présentent des symptômes musculaires et articulaires. A noter que c’est rarement immédiat. Une étude a démontré que deux tiers des personnes ont leur premier épisode de douleur articulaire dans les six mois suivant l’infection. A noter que l’utilisation de médicaments anti-inflammatoires peut masquer le nombre réel de personnes présentant un gonflement des articulations.

3) Maux de tête, vertiges, fièvre

Environ 50 % des personnes atteintes de la maladie de Lyme présentent des symptômes de type grippal dans la semaine qui suit leur infection. Il peut être difficile de distinguer les symptômes de la grippe et de Lyme. Mais, contrairement à une grippe virale, les symptômes vont et viennent.

4) Transpiration excessive et sueurs nocturnes

Votre température corporelle peut fluctuer, et les sueurs ou les frissons nocturnes peuvent vous réveiller. Votre visage et votre tête peuvent vous aussi vous sembler rougis.

5) Déclin cognitif

Il existe de nombreux types et degrés de perturbations cognitives, et elles peuvent être effrayantes. Vous pouvez remarquer que vous avez des difficultés à vous concentrer sur un devoir à rendre à l’école ou lorsque vous effectuez une tâche intellectuelle au travail.

Votre mémoire peut présenter des trous qui n’existaient pas auparavant. Vous pouvez aussi avoir l’impression de traiter les informations plus lentement ou encore aller dans une grande surface et oublier une partie de ce que vous deviez acheter. Vous pouvez d’abord attribuer cela au stress ou à l’âge, mais le déclin des capacités peut vous inquiéter et peut être la cause de la maladie.

6) Sensibilité à la lumière et aux changements de vision

Une lumière vive à l’intérieur peut être inconfortable, voire aveuglante. La sensibilité à la lumière est tellement forte pour certains malades, qu’ils ont besoin de porter des lunettes de soleil à l’intérieur de chez eux. 13 % des malades ont déclaré aussi avoir une vision floue d’après une étude britannique.

8) Problèmes neurologiques

Les symptômes neurologiques peuvent être subtils et parfois spécifiques. Vous pouvez vous sentir moins coordonné dans vos mouvements. Marcher en suivant une ligne droite peut vous demander un effort considérable. Vous pouvez trébucher ou encore tomber beaucoup plus que d’habitude ou alors renverser des choses par terre.

Si la bactérie envahit le nerf facial, vous pouvez développer une faiblesse musculaire ou une paralysie d’un côté ou des deux côtés de votre visage. Cette paralysie est parfois appelée à tort paralysie de Bell. La maladie de Lyme est l’une des rares maladies qui provoquent des paralysies des deux côtés du visage. Vous pouvez aussi avoir des engourdissements et des picotements sur le visage. D’autres nerfs crâniens affectés peuvent provoquer une perte de goût et d’odorat comme c’est le cas pour la Covid.

Une étude du CDC portant sur 248 074 cas de maladie de Lyme signalés dans le pays entre 1992 et 2006 a révélé que 12 % des patients atteints de la maladie de Lyme présentaient des symptômes au niveau des nerfs crâniens.

Certains des symptômes courants de la méningite de Lyme sont des douleurs ou des raideurs de la nuque, des maux de tête et une sensibilité à la lumière. L’encéphalopathie, qui altère l’état mental, est heureusement moins fréquente.

Ces symptômes neurologiques apparaissent chez environ 10 % des adultes atteints de la maladie de Lyme non traitée.

10) Problèmes cardiaques

L’interférence bactérienne dans votre cœur peut provoquer des douleurs thoraciques, des étourdissements, un essoufflement ou des palpitations cardiaques. L’inflammation provoquée par l’infection bloque la transmission des signaux électriques d’une cavité du cœur à l’autre, de sorte que le cœur bat irrégulièrement. C’est ce que l’on appelle le blocage du cœur. Le syndrome de Lyme peut également affecter le muscle cardiaque lui-même.

Que faire si vous suspectez la maladie de Lyme ?

Si vous présentez certains des signes et symptômes de la maladie de Lyme, consultez un médecin – de préférence un médecin qui connaît bien le traitement de la maladie de Lyme ! A noter qu’il existe plusieurs associations en France comme : France Lyme, le relais de Lyme ou encore l’Association Lyme Sans Frontières. Bien d’autres sont présentes sur notre sol. Il vous suffit de taper une recherche sur Google pour en trouver plus d’une dizaine. Certaines peuvent vous aider notamment à comprendre la maladie. D’autres vous proposent carrément une liste de médecins spécialisés dans votre région. N’hésitez donc pas à faire un tour sur les sites des structures associatives. Vous n’êtes pas seul !

Ouvrir l'espace de discussion

Ecrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *