Restez connecté avec nous

Santé

Les poêles antiadhésives usées ou rayées sont dangereuses pour notre santé

Selon des chercheurs australiens, une fissure sur une casserole en téflon peut libérer plus de 9 000 particules toxiques de plastique.

Publié il y a

le

Par le passé, les ustensiles de cuisson antiadhésifs ont été associés à de dangereux « produits chimiques » et une étude récente vient de mesurer la quantité de plastique qui peut s’échapper d’une seule fissure sur une poêle antiadhésive. C’est effrayant…

Selon une nouvelle étude australienne, la cuisson avec des poêles antiadhésives endommagées peut libérer des millions de micro et nanoplastiques.

L’étude, fruit d’une collaboration entre des chercheurs des universités de Newcastle et de Flinders fait grand bruit de l’autre côté de l’Atlantique.

Les scientifiques ont utilisé des microscopes spéciaux qui leur permettent de détecter le nombre de particules de plastique qui se détachent des poêles dégradées pendant la cuisson.

On vous explique tout ça…

Attention quand vous les lavez !

Des millions de particules de plastique microscopiques pourraient être libérées par les ustensiles de cuisine antiadhésifs lorsque les utilisateurs les lavent ou s’en servent pour cuisiner.

Selon une étude récente, près de 9 100 particules de plastique pourraient être libérées par une seule cassure de la surface d’une poêle à revêtement en téflon.

Pour information, le téflon est un plastique synthétique composé chimiquement d’atomes de carbone et de fluor.

L’imagerie Raman et la modélisation algorithmique ont permis de déterminer qu’un revêtement endommagé peut entraîner la libération de pas moins de 2,3 millions de micro- et nanoplastiques à l’échelle micro.

Il faut savoir que les particules de plastique appelées microplastiques et nanoplastiques ont un diamètre inférieur à un micromètre.

Il est donc impossible de les voir sans utiliser un appareil spécifique…

Ces microparticules de téflon peuvent causer des problèmes de santé

Selon FOX 5, le professeur Youhong Tang et ses collègues ont évalué six casseroles antiadhésives différentes, neuves et anciennes, en simulant une procédure de cuisson ou de nettoyage sans utiliser d’aliments ou d’huiles de cuisson.

Même si l’ustensile de cuisine n’a pas été endommagé pendant les essais, le revêtement a libéré des particules, selon la station de radio.

C’est particulièrement inquiétant.

Il n’y a donc pas besoin d’une fissure pour ingérer des particules de plastique

« La présence de ces microparticules de téflon dans nos aliments pourrait constituer un problème de santé [qui] doit être étudié », a déclaré Cheng Fang, un chercheur de l’université de Newcastle, dans un communiqué.

« C’est une raison de plus de faire preuve de prudence quand vous cuisinez », ont déclaré les chercheurs.

La plupart des poêles antiadhésives sont accompagnées d’instructions indiquant de ne pas les chauffer au-dessus de la température moyenne, afin d’éviter le dégagement de fumées potentiellement nocives provenant des ustensiles de cuisson en téflon.

Mais aucune mention à ce jour (à ma connaissance) de ces particules de plastique…

Ouvrir l'espace de discussion

Ecrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.