Restez connecté avec nous

Actualité

Huit jours sans manger : Un hôpital accusé d’avoir laissé mourir de faim une patiente

Mais que s’est-il passé à l’hôpital de Dijon ? Une famille dans la tourmente a décidé de mener une action en justice pour faire la lumière sur le décès de leur mère. Cette dernière n’aurait été quasiment pas nourri pendant plusieurs jours.

Publié il y a

le

Selon le média Le Bien Public, une enquête a été ouverte à la suite du décès inexpliqué d’une patiente au CHU de Dijon. Une plainte pour « maltraitance » a été déposée par les proches de la patiente.

Une femme de 77 ans laissée sans nourriture

Elle n’aurait pas été alimentée pendant plusieurs jours avant de décéder le 31 août.

La patiente aurait dû être opérée à jeun après avoir été transportée à l’hôpital de Dijon pour une fracture du péroné.

L’équipe médicale a jugé que l’intervention n’était « pas prioritaire » et l’a donc reportée de quelques jours.

La femme, cependant, n’aurait pas été nourrie pendant l’attente et serait restée dans sa chambre.

Elle devait jeûner, c’est pourquoi un panneau était affiché devant sa porte.

Malheureusement, l’attente aurait été trop longue…

Un seul bouillon de légumes en huit jours

Selon ses enfants, Jean et Murielle, Claudette n’a eu droit qu’à un bouillon de légumes pendant les huit jours qu’elle a passé au CHU.

La femme aurait demandé à plusieurs reprises de la nourriture, mais en vain.

« Ils l’ont informée qu’elle devait jeûner car une opération chirurgicale était prévue le lendemain ». nous apprend son fils.

Personne n’opérera jamais Claudette.

La famille est informée par le centre hospitalier et universitaire de Dijon que Claudette est  » mise en soins intensifs pour déshydratation totale  » dans la nuit du 28 au 29 août. Elle tombe dans le coma et décède quelques jours plus tard.

Pour déterminer comment le décès est survenu, une autopsie a été pratiquée.

Aujourd’hui, nous venons d’apprendre que la justice s’est emparée de cette histoire…

En savoir plus