Restez connecté avec nous

Actualité

Hôpital de Dijon : Une patiente morte de faim ? La famille dépose plainte

Une patiente de l’hôpital de Dijon vient de mourir de malnutrition, provoquant une plainte et une enquête. Le CHU Dijonnais est-il coupable ? C’est à la justice de trancher maintenant que la famille a déposé plainte…

Publié il y a

le

Crise sanitaire, manque de moyens, pénurie de soignants. A l’hôpital rien ne va plus et ça commence à se voir…

Exemple avec Claudette, une patiente âgée de 77 ans qui n’aurait quasiment rien mangé pendant plus d’une semaine.

Ses enfants affirment que leur mère est décédée pour cette raison et comptent bien demander des comptes au CHU.

À Dijon (Côte-d’Or), une enquête a été ouverte lorsque la famille d’une patiente a affirmé que leur proche n’avait pas été nourri correctement lors de son séjour au CHU.

Cette malnutrition aurait entrainé sa mort

Claudette, 77 ans à l’époque, s’est rendue aux urgences à la fin du mois d’août. Elle n’ait plus jamais ressorti…

Ses enfants se seraient élevés contre les « mauvais traitements » subis par leur mère de la part du personnel médical, comme le rapporte le journal local Le Bien Public.

« Cela ne ramènera pas notre maman, mais nous ne voulons pas non plus que d’autres familles vivent ce que nous vivons », ont déclaré les enfants à la presse, en référence à leur action en justice.

Que s’est-il passé lors du séjour au CHU ?

La septuagénaire a été transportée à l’hôpital le 23 août 2022 pour une fracture de la jambe.

Lors de son séjour, la vieille dame a été inscrite sur la liste d’attente de la chirurgie.

Selon ses enfants, Claudette a ensuite été soumise à un jeûne strict pendant huit jours avant l’opération.

Elle n’aurait rien mangé d’autre qu’une soupe aux légumes.

Jusqu’à son décès le 31 août, « c’est la seule nourriture qu’elle aura eue », nous apprennent ses descendants sur la chaîne d’info BFMTV.

Elle devait restée à jeun pour une opération à venir

Le fils affirme que la patiente n’aurait cessé de réclamer de la nourriture :

« Non, vous devez être à jeun, vous allez être opérée demain », lui ont dit le personnel soignant. « Et cela pendant plusieurs jours », termine-t-il.

Sa mère a été « descendue au service de réanimation pour déshydratation complète » quelques jours plus tard.

Elle est malheureusement décédée.

Le CHU de Dijon « prend toute la mesure des points exprimés » après avoir été contacté par BFMTV.

Une enquête sur les circonstances de l’accident est actuellement en cours.

Pour l’instant, l’hôpital ne communique pas beaucoup sur le sujet.

Contactée par la presse, la direction du CHU de Dijon invoque le secret médical : « Il s’agit d’informations personnelles concernant le patient et elles ne peuvent être communiquées au grand public ».

Par conséquent, le CHU Dijon Bourgogne a décidé de garder le silence sur ce sujet.