Restez connecté avec nous

Actualité

Ecologie : Le premier vélo corbillard français pour nos défunts

Pour tous les convois funéraires, la Corbicyclette est utilisée. La société française appelée Le Ciel & la Terre, fondée par Isabelle Plumereau, a décidé d’innover dans le secteur des obsèques. Depuis l’hôpital ou le domicile, en passant par le lieu de cérémonie, puis jusqu’au cimetière, une Corbicyclette transporte le cercueil. Une idée innovante et insolite, mais qui ne plaît pas à tout le monde.

Publié il y a

le

Beaucoup de gens sur Twitter se moquent de ce nouveau concept. Pourtant, de notre point de vue, ce vélo transformé en corbillard est une idée géniale…

Qu’est-ce qu’une « Corbicyclette » et comment la France a-t-elle obtenu son premier corbillard-vélo ?

20 000 euros pour la création de ce vélo assez original dédié aux obsèques

Isabelle Plumereau est l’inventrice de la « Corbicyclette », premier corbillard de ce type en France.

Celui-ci « se déplace en douceur jusqu’à la dernière demeure ».

Créer une atmosphère de tendresse et de poésie au moment de l’adieu, c’est le but de ce vélo assez particulier.

Isabelle Plumereau, fondatrice de l’entreprise de pompes funèbres « Le Ciel & la Terre », utilise son Corbicyclette, qui ressemble à un vélo-cargo, pour conduire les défunts dans leur dernière demeure.

Elle le fait en roulant sur son vélo dans les rues parisiennes.

Un concept auquel la propriétaire réfléchit depuis plusieurs années :

« Tout au long de mes années d’accompagnement des familles en deuil, j’ai essayé, dans la mesure du possible, d’apporter de la tendresse et de la poésie dans l’acte de dire au revoir. Depuis très longtemps, l’un de mes objectifs était de transformer ce concept en entreprise. Comme la Corbicyclette n’a pas de moteur à essence, elle ne fait pas de bruit, ne génère pas de gaz d’échappement et ne vibre pas. C’est de la mobilité douce », dit la chef d’entreprise.

Elle ajoute : « Je suis tombé sous le charme des caravanes « Carapate Aventure » (entreprise nantaise), construites par Fabien Denis et Jean-Marie Reymond de manière éthique et responsable. Dès qu’ils ont eu connaissance de la mission, ils ont embarqué dans mon aventure avec enthousiasme ! »

Un tarif, comparable à celui d’un corbillard classique

La « Corbicyclette » est un tricycle écologique d’une capacité de charge de 250 kilogrammes. Il est assisté par un moteur électrique.

La créatrice affirme que le projet lui a coûté 20 000 euros, et que le coût de son service est comparable à celui d’un corbillard conventionnel.

Lors d’une interview pour la chaîne France 3, la propriétaire, qui travaille dans son domaine depuis une dizaine d’années, est arrivée à la conclusion suivante : « Il devrait être évident que nous ne pouvons pas arrêter le malheur. Cependant, nous avons encore la possibilité d’injecter un peu de créativité dans le déroulement des opérations pour que les funérailles ne soient pas un moment solennel mais plutôt une fête ».

Pour plus d’infos sur cette société, rendez-vous sur le site officiel ici –>https://www.lecieletlaterre.fr/

Nul doute que les cyclistes et les écologistes trouveront ce concept intéressant.

Notez pour finir que ce service est uniquement disponible à Paris ou en Ile-de-France.

Mais si cela fonctionne dans la capitale et sa banlieue, il y a fort à parier qu’il se développe dans des mégalopoles tels que : Lyon, Marseille ou encore Bordeaux.

Seriez vous prêt à avoir recours à ce service ? Pensez-vous que c’est une bonne idée ?

Débattez en avec nous…