Restez connecté avec nous

Non classé

10,4 milliards de personnes vont vivre sur Terre dans les années 2080

Cette évolution exceptionnelle est la conséquence de l’augmentation progressive de la durée de vie humaine, qui résulte des progrès de la science et de l’alimentation. Malheureusement, cette croissance laisse craindre le pire, notamment en terme de ressources…

Publié il y a

le

La Terre peut-elle survivre avec autant d'habitants ? Photo : Megazine.fr

Les chiffres que nous allons vous donner dans cet article nous viennent de l’Organisation Mondiale des Nations Unies et ils sont particulièrement inquiétants.

Crise financière, écologique, sanitaire, guerre, on peut dire ce qu’on veut de la nouvelle génération, mais elle est loin d’être dans une période idéale. D’ailleurs, elle va encore plus « trinquer » dans les prochaines années…

Aujourd’hui, notre population terrestre s’apprête à franchir un cap.

Les Nations unies estiment que le 15 novembre, la population mondiale franchira officiellement le cap des 8 milliards d’habitants pour la première fois.

Pour être clair, ce chiffre représente plus de trois fois la population de notre planète en 1950, qui était d’environ 2,5 milliards d’individus. Inquiétant !

L’OMS prévoit que la population mondiale va continuer d’augmenter

D’après les dernières estimation, le nombre d’humains vivant sur notre planète bleue devrait atteindre environ 8,5 milliards d’habitants en 2030 et 9,7 milliards en 2050.

Ensuite, la population mondiale va atteindre un pic de 10,4 milliards dans les années 2080 avant de se stabiliser jusqu’à la fin du siècle.

Cette croissance sera due à l’augmentation du nombre de personnes en âge de procréer et à l’allongement de l’espérance de vie.

A lire aussi : La météo du futur annonce 50 degrés en plein été avec des bouleversements climatiques majeurs 

Ces chiffres ne font pas l’unanimité. Une étude menée aux États-Unis en 2020 a prédit que la population atteindrait son point culminant en 2064 et non en 2080.

Ceci étant dit, les nouvelles générations dans les pays occidentaux ont bien compris que nous sommes beaucoup trop nombreux. La raison pour laquelle certains d’entre eux ont déclaré qu’ils n’auraient aucun enfant.

Mais cette renonciation à procréer ne suffira pas puisque c’est dans les pays émergents que la croissance est complètement folle…

L’Inde va bientôt dépasser la Chine

Les chiffres mondiaux cachent en effet une grande variété démographique.

Selon les Nations unies, plus de la moitié de l’augmentation de la population mondiale qui se produira d’ici 2050 va provenir de huit nations uniquement : la République démocratique du Congo, l’Égypte, l’Éthiopie, l’Inde, le Nigeria, le Pakistan, les Philippines et la Tanzanie.

Cette variation se reflète également dans l’âge moyen de la population, qui varie de 41,7 ans en Europe à 17,6 ans en Afrique subsaharienne.

Selon les Nations unies, la Chine et l’Inde, les deux nations les plus peuplées, échangeront leur place sur le podium d’ici 2023.

En effet, on apprend dans un rapport que la population de la Chine, qui s’élèvera à 1,42 milliard d’habitants en 2022, commencera à diminuer pour atteindre 1,3 milliard d’habitants en 2050, avant de tomber à 800 millions à peine à la fin du siècle.

Par conséquent, l’Inde devrait dépasser la Chine en tant que nation la plus peuplée du monde d’ici 2050, avec une population d’au minimum 1,66 milliard d’habitants.