Connect with us

Culture

De quoi est mort Michael Jackson ? Les dernières révélations

La mort de Michael Jackson en 2009 a été très commentée par la presse du monde entier. Aujourd’hui encore, il reste des zones d’ombre sur le décès du roi de la POP.

Publié il y a

le

Le 25 juin 2009, Michael Jackson, l’un des artistes les plus populaires de l’histoire, meurt à l’âge de 50 ans à son domicile de Los Angeles, en Californie. La super star de la Pop qui laisse derrière lui des titres emblématiques a été victime d’un arrêt cardiaque.

Plus de dix ans après sa mort, Michael Jackson continue de faire les gros titres depuis la sortie du documentaire controversé Leaving Neverland. Ce reportage de quatre heures détaille avec précision les allégations d’abus sur les enfants avec des interviews exclusives de Wade Robson et James Safechuck.

Que s’est-il passé le jour de la mort de Michael Jackson ?

L’artiste avait répété après minuit dans la nuit du mercredi 24 juin 2009, dans le cadre des préparatifs d’une série de concerts. Une fois sa séance de répétition terminée, le dieu de la POP a vu son médecin personnel, Conrad Murray. Ce dernier lui a administré plusieurs médicaments afin d’aider le chanteur à se sentir mieux. Le médecin a déclaré à la presse : « Il m’a demandé de le faire dormir, quoi qu’il arrive ».

Après lui avoir donné des médicaments, le médecin a quitté la chambre de Jackson et est revenu quelques minutes plus tard. En s’approchant de lui, il a découvert qu’il ne respirait plus.

Il a alors tenté plusieurs massages cardiaques afin de le sauver. Voyant que ça ne fonctionnait pas, il a alors appelé les services d’urgence.

C’est sa version, mais elle est remise en question par les autorités. En effet, certaines personnes lui reprochent d’avoir trop attendu avant d’essayer de joindre les secours. Pour se justifier, il a déclaré qu’il ne pouvait pas appeler le 911 sur son téléphone portable car il n’était pas sûr de l’adresse exacte de la maison. Etrange…

Les ambulanciers sont finalement arrivés 30 minutes après que le médecin soit entré dans la chambre.

Après avoir constaté que Jackson ne respirait toujours pas, les ambulanciers ont tenté de lui faire un massage cardiaque pendant 42 minutes. Sans succès, ils l’ont ensuite transporté au Ronald Reagan UCLA Medical Center.

Les témoignages sont contradictoires quant à savoir si le chanteur avait encore un pouls lorsqu’il a quitté son domicile. Mais une chose est sûre, les professionnels de santé aux urgences n’ont pas réussi à le réanimer à l’hôpital, et son décès a été constaté à 14h26 le jeudi 25 juin.

Le médecin, responsable du décès de Michael Jackson

Nous en savons un peu plus aujourd’hui sur ce qu’il s’est réellement passé. Le médecin légiste de Los Angeles a conclu à un homicide après la découverte de propofol dans l’organisme de Michael Jackson, un sédatif puissant, ainsi que d’autres drogues. Le médecin personnel de Jackson, qui se trouvait au domicile du chanteur au moment de sa mort, lui avait administré du propofol comme somnifère pendant plusieurs semaines.

Lors du procès, le docteur Murray a été reconnu coupable et a été condamné à quatre ans de prison pour homicide involontaire. Aujourd’hui encore, de nombreux mystères demeurent sur la disparation soudaine de ce génie qui nous aura appris le célèbre « moonwalk ».

D’ailleurs, dernièrement, de nombreuses personnes ont attesté de la dépendance du chanteur aux analgésiques. Il y a des témoignages de personnes qui affirment qu’il prenait des médicaments comme du lait.

Ouvrir l'espace de discussion

Ecrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *