Se connecter avec nous

Actualité

Comment un enfant est mort en mangeant une saucisse Knacki ?

Alors qu’il était en vacances avec sa famille dans Les Landes, Lilian est mort après avoir mangé une Knacki. Le Président-directeur général de la marque va devoir s’expliquer auprès de la justice française.

Publié il y a

le

Aujourd’hui, le tribunal de la ville de Dax devra juger une histoire d’homicide involontaire. Si nous avons décidé de vous parler de ce fait divers ce lundi 25 janvier, c’est car la personne jugée n’est pas n’importe qui. C’est le PDG d’Herta…

Que s’est-il passé ?

L’histoire commence en 2014. Alors qu’ils passent un séjour agréable dans un camping, les parents de Lilian ont vécu l’horreur. La mère avait préparé des Knacki qu’elle avait coupé en plusieurs morceaux afin que son fils puisse les manger sans risque. Cependant, cela n’a pas suffit. L’enfant âgé de seulement 2 ans est mort en ayant mangé l’un des morceaux. Il est resté bloqué dans sa gorge et il s’est étouffé. Les secours ont été très vite prévenus, mais ils n’ont rien pu faire. C’était déjà trop tard pour le jeune garçon…

Un jugement pour homicide involontaire

Si nous entendons parler de cette histoire aujourd’hui, c’est car c’est le PDG d’Herta lui-même qui est invité par le tribunal de Dax à s’expliquer sur la mort de Lilian. Il devra dire aux juges, mais aussi aux parents de la victime, la raison pour laquelle cet enfant s’est étouffé en mangeant une saucisse. Si les parents ont déposé plainte, c’est car ils estiment que l’avertissement présent sur le produit ne suffit pas. Ils veulent que cela soit plus explicite pour que ça ne se reproduise pas à l’avenir…

Est-ce qu’il est dangereux de manger une Knacki ?

Les jeunes enfants ne seraient pas à l’abri de s’étouffer en consommant ce genre de produit. En 2012, une jeune fille avait déjà failli mourir à cause d’une Knacki Ball. Après avoir mangé l’une des boules, elle avait failli s’étouffer. Heureusement, elle a survécu. L’entreprise Herta avait été attaquée là aussi en justice et avait été condamnée à verser des dommages et intérêts à la famille.

Depuis cette histoire, Herta fait figurer un avertissement sur certain de ses produits. On peut notamment lire ceci sur l’emballage des Knacki :

Pour les enfants de moins de 4 ans, couper la saucisse dans le sens de la longueur puis en tout petits morceaux afin de prévenir les risques d’étouffement.

Lors de ce procès, le tribunal devra donc trancher et dire si ce genre de message est suffisant. Il devra également dire si ce drame aurait pu être évité…

Cliquez pour commenter

Ecrire une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *