Restez connecté avec nous

Culture

Quel est le parcours d’Elon Musk ? Qui est-il vraiment ?

Il est considéré par de nombreuses personnes comme l’un des grands innovateurs entrepreneuriaux de notre époque et est souvent comparé au personnage de Tony Stark dans l’univers Marvel. Difficile de dire le contraire. Elon Musk est un entrepreneur visionnaire qui a lancé d’énormes boîtes tels que : PayPal, Tesla, SpaceX ou encore Neuralink. Retour sur son parcours qui ne manquera pas de vous étonner…

Publié il y a

le

Aujourd’hui, nous nous intéressons à l’intégralité de son parcours. La raison ? Son succès stupéfiant et rapide dans le monde de l’entreprenariat a donné lieu à des comparaisons avec d’autres hommes d’affaires visionnaires, tels que Steve Jobs, Howard Hughes, Henry Ford et Bill Gates. Est-ce que c’est vrai ? Nous allons répondre à cette question en vous fournissant une biographie complète d’Elon Musk.

Après une enfance qu’il considère lui-même comme difficile, Elon Musk a développé un fort goût du travail acharnée (il est connu pour travailler jusqu’à 80 à 120 heures par semaine). Cela lui a plutôt servi puisqu’à ce jour, sa fortune est estimée à 151 milliards de dollars. Il est juste derrière Jeff Bezos, le fondateur d’Amazon.

Examinons dans les moindres détails, la vie de cet homme unique qui est à l’origine d’une série d’entreprises qui ont bouleversé de nombreux secteurs. A noter que les sources pour rédiger cet article sont numérotées et de couleurs vertes. Vous les trouverez juste à côté des infos que nous vous donnons.

Enfance et éducation

Sa passion de la technologie lui vient de ses envies d’évasion…

Elon Reeve Musk est né en 1971 à Pretoria, l’une des trois capitales de l’Afrique du Sud. Son père était ingénieur, et sa mère mannequin et nutritionniste. Il est l’aîné de trois enfants, tous très performants : Son frère, Kimbal Musk, est un capital-risqueur et un écologiste. Il tient également une chaîne de restaurants. Sa sœur, Tosca Musk, est une productrice et une réalisatrice primée à plusieurs reprises comme l’indique sa page IMDB.

Après la séparation de ses deux parents dans les années 80, Musk a vécu principalement chez son père.

Il dira plus tard de cet homme qu’il est « un être humain détestable il a fait presque toutes les choses mauvaises auxquelles on peut penser » (1).

« J’ai eu une éducation terrible. J’ai eu beaucoup d’adversité en grandissant. Une chose qui m’inquiète chez mes enfants, c’est qu’ils ne sont pas assez confrontés à l’adversité », dira Musk des années après.

Une enfance compliquée ?

De son propre aveu, Musk se décrit comme un rat de bibliothèque et une sorte d’intello : il lisait voracement tout ce qui se trouvait à sa portée. Il n’avait aucune limite et passait de l’encyclopédie à la bande-dessinée en un clin d’œil.

Mais la forte aptitude intellectuelle de Musk ne lui a pas rendu service dans son enfance. Il a trouvé peu d’amis au sein de son école. Il était même rejeté et harcelé par certains de ses camarades…

Musk a fréquenté l’école privée anglophone Waterkloof House Preparatory School – il a commencé un an plus tôt – et a ensuite été diplômé de la Pretoria Boys High School. Ces années ont été solitaires et brutales, d’après ses déclarations dans la presse.

« Pendant un certain nombre d’années, il n’y a eu aucun répit. À l’école, j’étais poursuivi par des gangs qui essayaient de me casser la gueule, et puis je rentrais à la maison, et c’était tout simplement horrible là aussi » (2).

Premières réalisations

Commodore VIC-20, le premier ordinateur qu’il a utilisé

Elon Musk a toujours recherché une manière de s’évader et oublier sa vie. Pour cela, il s’est intéressé très vite à la technologie. À l’âge de 10 ans, il se familiarise avec la programmation grâce au Commodore VIC-20, un ordinateur familial bon marché. En peu de temps, il a développé des compétences en programmation et a crée de A à Z Blastar, un jeu vidéo dans le style de Space Invaders. Il a vendu le code BASIC du jeu à un magazine appelé PC and Office Technology pour 500 dollars (3).

Les années d’université de Musk

Photo de l’université Queen’s de Kingston

À 17 ans, Musk s’installe au Canada. Si il a fait le choix de ne pas rester en Afrique du Sud, c’est notamment pour éviter d’être enrôlé dans l’armée sud-africaine, dont la principale mission, à la fin des années 1980, était de faire respecter l’apartheid. Il obtiendra plus tard la citoyenneté canadienne par l’intermédiaire de sa mère.

Après avoir émigré au Canada, Musk s’inscrit à l’université Queen’s de Kingston, en Ontario. C’est là qu’il a rencontré Justine Wilson, une écrivaine en herbe. Ils se marieront et auront cinq fils ensemble, des jumeaux et des triplés, avant de divorcer en 2008.

L’entrée aux États-Unis

Interview lors d’un TEDX

Après deux ans à l’université Queen’s, Musk rejoint l’université de Pennsylvanie. Il se spécialise dans deux disciplines, mais il ne fait pas que travailler. Avec un autre étudiant, il a acheté une maison de fraternité de 10 chambres, qu’ils ont utilisée comme une boîte de nuit improvisée (14). Déjà, à cette époque, il était connu pour être un trublion…

Ensuite, Musk sortira diplômé d’une licence en physique et d’une licence en économie de la Wharton School. Les deux filières sont révélatrices de l’orientation que prendra plus tard la carrière de Musk, mais c’est la physique qui l’a le plus marqué.

« La physique est un bon cadre de réflexion », dira-t-il plus tard.

« Il faut ramener les choses à leurs vérités fondamentales et raisonner à partir de là »

Réalisations notables

Musk a 24 ans lorsqu’il s’installe en Californie pour poursuivre un doctorat en physique appliquée à l’université de Stanford. Mais, avec l’explosion d’Internet et l’essor de la Silicon Valley, Musk a des visions entrepreneuriales qui lui trottent dans la tête. Il a quitté le programme de doctorat après seulement deux jours et commence à créer des boîtes à succès.

X.com

En 1995, avec 28 000 dollars et son jeune frère Kimbal à ses côtés, Musk a créé Zip2, une société de logiciels Web qui aiderait les journaux à développer des guides urbains en ligne. En 1999, Zip2 a été rachetée par le moteur de recherche Web AltaVista de Compaq pour la somme astronomique de 340 millions de dollars.

Musk a utilisé l’argent du rachat de Zip2 pour créer X.com, qu’il avait l’intention de façonner pour l’avenir de la banque.

X.com a été fusionné avec une société de transfert d’argent appelée Confinity, et la société résultante a été connue sous le nom de PayPal.

Musk a ensuite été évincé de la société avant qu’elle ne soit rachetée par eBay pour 1,5 milliard de dollars.

Tesla

Tout d’abord, il a apporté des fonds – environ 70 millions de dollars. Puis, en 2004, Musk a rejoint les ingénieurs Martin Eberhard et Marc Tarpenning pour aider à diriger Tesla Motors, où Musk a joué un rôle essentiel dans la conception du Tesla Roadster, une voiture électrique.

Bien qu’après qu’Eberhard ait été évincé de l’entreprise en 2007, suite à une série de désaccords, Musk a pris le contrôle de la gestion en tant que PDG et architecte produit. Sous sa direction, Tesla est devenue l’une des marques automobiles les plus populaires et les plus convoitées au monde.

Outre la production de véhicules électriques, Tesla maintient une forte présence dans le secteur de l’énergie solaire, grâce à l’acquisition de SolarCity.

Fondée en 2006, cette société de services d’énergie propre produit actuellement deux batteries solaires rechargeables, principalement utilisées à des fins de stockage d’énergie stationnaire.

La Powerwall, plus petite, a été développée pour l’alimentation de secours à domicile et l’utilisation hors réseau, tandis que la Powerpack, plus grande, est destinée à une utilisation commerciale ou sur le réseau électrique .

SpaceX

Musk a utilisé une grande partie du produit de la vente de PayPal pour fonder Space Exploration Technologies Corporation, plus connue sous le nom de SpaceX, une entreprise de voyages interstellaires. Selon ses propres dires, Musk a dépensé 100 millions de dollars pour fonder SpaceX en 2002.

Avec SpaceX, Musk a décroché plusieurs contrats prestigieux avec la NASA et l’armée de l’air américaine pour concevoir des fusées et effectuer des missions militaires. Musk a fait part de son intention d’envoyer un astronaute sur Mars d’ici 2025 dans le cadre d’une collaboration avec la NASA.

Excentricités personnelles et polémiques

Le 7 septembre 2018, Musk a fumé de la marijuana alors qu’il était interviewé pour un podcast. Cette nouvelle a fait chuter l’action de TESLA qui était déjà en très mauvaise posture à cause notamment d’un procès intenté par des actionnaires contre Musk.

Lors de son apparition le 8 mai 2021 dans l’émission télévisée Saturday Night Live, Musk a révélé qu’il était atteint du syndrome d’Asperger, une forme légère de trouble du spectre autistique. « En fait, j’entre dans l’histoire ce soir en tant que première personne atteinte du syndrome d’Asperger à animer le SNL. Ou du moins la première personne à l’admettre », a-t-il déclaré.

Qui est la femme actuelle d’Elon Musk ?

Claire Elise Boucher

L’entrepreneur a eu deux épouses mais n’est actuellement pas marié. Depuis 2018, il est en couple avec l’auteure-compositrice-interprète canadienne Claire Elise Boucher, connue professionnellement sous le nom de Grimes, avec qui il a un fils.

Quelle est la fortune d’Elon Musk ?

La valeur nette d’Elon Musk est d’environ 151 milliards de dollars, en 2022. Il est la deuxième personne la plus riche de la planète sur la liste des milliardaires mondiaux de Forbes.

Reportage en français et biographie sur le vrai « Iron Man »

La chaîne VIDOC sur la plateforme Youtube dispose d’un très bon documentaire sur cet homme d’affaire de génie. Pendant près d’une heure, le reportage nous offre la folle histoire d’Elon Musk, ce trublion de la Tech qui ne cesse de faire parler de lui…

1 participation

1 Commentaire

  1. Candidat_2022

    15 septembre 2022 le 23 h 46 min

    Sans pouvoir l’accuser de manipulation de cours, parce que les bitcoins ne sont pas consideres comme des titres comme les actions, Elon Musk est critique par la SEC pour sa speculation sur cette cryptomonnaie. Celui-ci en effet achete des bitcoins par l’intermediaire de Tesla, puis fait monter le cours en disant qu’il acceptera cette devise pour payer ses automobiles, avant de tourner casaque en communiquant sur le fait que le bitcoin consomme de l’energie (et donc pollue), pour s’enrichir en achetant et en vendant a contre-courant du yoyo du cours qu’il provoque lui-meme

Ecrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.