Restez connecté avec nous

Actualité

Non, il n’y a pas eu plus de 300 morts sur le chantier de la Tour Eiffel

Il aurait peut-être mieux fait de se taire…

Publié il y a

le

Karl Olive, ancien maire de Poissy et député de la majorité a déclaré sur France Info qu’il y avait eu plus de 300 morts sur le chantier de la Tour Eiffel à Paris. Cette affirmation est fausse et, même si elle avait été vraie, on ne peut pas comparer ce chantier qui a commencé en 1887 et celui de la coupe du monde au Qatar qui a débuté en 2010.

Pas un jour ne passe sans avoir l’impression d’être au cirque Pinder. Alors qu’il était interrogé sur le respect des droits de l’homme au Qatar, l’homme politique s’est fait remarquer en comparant la construction de la Tour Eiffel et le chantier de la prochaine coupe du monde qui, comme vous le savez déjà, se déroulera dans le pays du Golfe.

« On va aussi rappeler que lors de la construction de la Tour Eiffel, il y a eu plus de 300 morts. », a déclaré Karl Olive.

Une belle fake news de Karl Olive qui s’est excusé

Karl Olive confond deux choses. Depuis la construction de la tour parisienne, il y a bien eu plus de 300 morts, mais elles n’ont rien à avoir avec le chantier. En effet, ce chiffre, c’est le nombre de suicides et d’accidents. Il est bon de rappeler également que ce nombre est sur une période de plus de 100 ans.

Par ailleurs, même si cette affirmation avait été vraie, la comparaison aurait été plus que douteuse. Nous sommes en 2022…

En vérité, il n’y a eu qu’un seul mort lors de la construction de l’édifice parisien et il n’a pas grand chose à voir avec le chantier. Sur le site officiel de la Tour Eiffel, on apprend que seul un italien est décédé et que c’était en dehors de ses heures de travail. La famille a par ailleurs été indemnisée par Gustave Eiffel.

Mise à jour à 11h36 : Karl Olive a adressé ses excuses sur son compte Twitter pour son erreur.

Pour finir, notez que selon le média britannique The Guardian, il y a eu plus de 6500 ouvriers étrangers qui sont morts lors de la construction des stades au Qatar.