Connect with us

Actualité

L’UEFA demande des comptes à la France sur Pavard. Et l’arbitre ?

Au milieu de la deuxième mi-temps, Robin Gosens est entré en collision avec Benjamin Pavard. La star de la défense française, mondialement connue depuis sa patate contre l’Argentine, est restée au sol quelques secondes.

Publié il y a

le

Pavard KO Faute Allemagne

Le défenseur français Benjamin Pavard a déclaré qu’il s’était senti comme un boxeur assommé après le match contre les allemands.

Pavard a été percuté d’une façon ultra violente à la 59e minute du match par le milieu de terrain Robin Gosens. Un geste lamentable qui aurait mérité d’être sanctionné par l’arbitre.  Mais non, il ne l’a pas fait. Il faut dire que l’ensemble du match a été gâché par de grosses fautes d’arbitrage. Nous en reparlons un peu plus bas…

« J’ai été un peu KO pendant environ 10-15 secondes », a déclaré Pavard sur la chaîne beIN Sports après le match.

L’UEFA et le syndicat des joueurs FIFPRO ont demandé pourquoi le personnel médical de la France a laissé Pavard continuer à jouer lors du match à Munich.

Les médecins et entraîneurs des 24 équipes de l’Euro 2020 ont signé la charte de l’UEFA sur les commotions cérébrales avant le tournoi. Elle stipule que « si un joueur de notre équipe est suspecté d’avoir subi une commotion cérébrale, il sera immédiatement retiré du terrain, que ce soit à l’entraînement ou en match. »

La FIFPRO a déclaré qu’elle était en contact avec l’UEFA pour savoir pourquoi la règle n’a pas été appliquée et pourquoi Pavard n’a pas été remplacé par un autre joueur.

Une faute qui aurait pu causer un Coma, non sanctionnée par l’arbitre

Le défenseur du Bayern de Munich Pavard était sur le point de dévier le ballon de la tête lorsque Gosens a sauté en l’air et lui a infligé un coup de genou. Le jeune français a ensuite heurté le sol et est resté au sol pendant quelques secondes.

Bien que le geste était violent, L’équipe de France a déclaré que Pavard n’avait perdu connaissance à aucun moment et qu’il était en mesure de continuer à jouer.

Pavard a déjeuné avec ses coéquipiers comme prévu hier et a participé à la séance d’entraînement de l’après-midi. L’équipe nationale française a publié sur Twitter une photo de lui, marchant aux côtés de son collègue Paul Pogba.

« C’est vrai que j’ai pris un coup très lourd, je ne l’ai pas vu venir », a déclaré Pavard mercredi. « Mais tout va bien et j’ai bien récupéré. Je me sens très bien. »

Un incident similaire s’est produit lors d’un match entre l’Allemagne de l’Ouest et la France en demi-finale de la Coupe du monde 1982.

A cette époque, le gardien de but allemand Harald Schumacher s’était précipité hors de sa ligne et avait sauté sur le défenseur français Patrick Battiston, le frappant de plein fouet au visage avec son genou et le faisant tomber à la renverse sur le sol. Il est tombé ensuite dans le coma, avant de se rétablir…

Les supporters français demandent aussi des éclaircissements à l’UEFA

Pendant le match, nous avons assisté à beaucoup d’erreurs d’arbitrage. Il y a eu un penalty non sifflé, un joueur qui en a mordu un autre et une faute lourde et honteuse de Robin Gosens.

Alors si l’UEFA compte enquêter sur le staff médical des bleus, ça serait bien qu’il sanctionne Robin Gosens pour son geste. Une enquête sur l’arbitre serait aussi intéressante car la match a été arbitré d’une façon scandaleuse.