Connect with us

Santé

Comment arrêter efficacement un hoquet tenace et persistant ?

Quasiment tout le monde a eu le hoquet à un moment ou à un autre dans sa vie. Bien qu’en général le hoquet disparaisse de lui-même en quelques minutes, il peut quelquefois être gênant et empêcher de manger, de boire ainsi que de parler.

Publié il y a

le

hic bruit du hoquet
HIC !!!

La plupart des hoquets disparaissent d’eux-mêmes. Mais dans certains cas, il peut durer un certain temps. Et si c’est votre cas, je vous recommande de suivre ces vieilles astuces de grands-mères. A noter que demander à quelqu’un de vous faire peur ne marche pas. C’est une légende urbaine et si vous testez, vous allez être déçu du résultat.

Il y a une liste interminable de trucs pour s’en débarrasser, allant de la respiration à l’ingestion d’une cuillerée de sucre. Mais quels sont les remèdes qui fonctionnent réellement ?

Il n’existe pas beaucoup d’études qui évaluent l’efficacité des différents remèdes, mais je vous ai mis les moyens les plus populaires et les plus efficaces de se débarrasser du hoquet. Avant de vous les donner, voici les causes du hoquet !

Les causes des hoquets

Le hoquet survient lorsque votre diaphragme commence à se contracter involontairement. Le diaphragme est un grand muscle qui vous aide à inspirer et à expirer. Lorsqu’il se spasme, vous inspirez soudainement et vos cordes vocales se referment, ce qui provoque un bruit distinctif assez insupportable.

Dans la plupart des cas, les spasmes apparaissent et disparaissent rapidement. Les facteurs liés au mode de vie qui peuvent provoquer le hoquet sont les suivants :

– Manger trop ou trop vite
– Boire des boissons gazeuses et de l’alcool
– Manger des aliments épicés
– Etre stressé ou anxieux
– Etre exposé à des changements rapides de température

Se débarrasser du hoquet grâce à des astuces de grand-mère

Ces méthodes que vous allez lire sont destinés aux crises de hoquet qui ne dure pas très longtemps. Si vous avez un hoquet chronique qui dure plus d’une journée, n’hésitez pas à appeler un professionnel de santé. Cela peut être le signe d’une affection qui nécessite un traitement médicamenteux.

Techniques de respiration et de posture

Parfois, un simple changement dans votre respiration ou votre posture peut détendre votre diaphragme.

1. Pratiquez une respiration mesurée. Perturbez votre système respiratoire par une respiration lente et mesurée. Inspirez en comptant jusqu’à cinq et expirez en comptant jusqu’à cinq.

2. Retenez votre souffle. Inspirez une grande bouffée d’air et retenez-la pendant environ 10 à 20 secondes, puis expirez lentement. Répétez l’opération si nécessaire.

3. Serrez vos genoux. Asseyez-vous dans un endroit confortable. Rapprochez vos genoux de votre poitrine et maintenez-les ainsi pendant deux minutes.

4. Comprimez votre poitrine. Penchez-vous en avant pour comprimer votre poitrine, ce qui exerce une pression sur votre diaphragme.

5. Utilisez la manœuvre de Valsalva. Pour effectuer cette technique toute simple, il vous suffit d’expirer en vous pinçant le nez et en gardant la bouche fermée. Cela marche bien chez moi…

Les autres méthodes pour le stopper

Si les choses mentionnées plus haut ne fonctionnent pas chez vous, rassurez-vous, j’en ai d’autres. Boire ou manger certaines choses peut aider à stimuler vos nerfs vagal et donc par conséquent arrêter le hoquet.

6. Buvez de l’eau glacée. Siroter lentement de l’eau froide peut fonctionner.

7. Mangez du sucre. Mettez une pincée de sucre cristallisé sur votre langue et laissez-la reposer pendant une dizaine de secondes, puis avalez.

8. Mettez une petite cuillerée de miel ou de beurre de cacahuète dans votre bouche. Laissez-la ensuite se dissoudre un peu avant de l’avaler.

Que faire en cas de hoquet chronique ? Quand consulter un médecin ?

Comme je vous l’ai précisé au tout début, la plupart des cas de hoquet disparaissent en quelques minutes ou quelques heures. Mais si cela dure plus de deux jours, il faut à tout prix que vous en parliez à votre médecin. Il ne faut pas prendre ça à la légère. Cela pourrait être dû à :

– Un reflux gastro-œsophagien (RGO)
– Un accident vasculaire cérébral (AVC)
– Une sclérose en plaques

Heureusement, de nos jours, le hoquet chronique est pris en charge et il existe des médicaments pour lutter contre ça. Il y a par exemple : Le baclofène (Gablofen), le chlorpromazine ou encore le métoclopramide. Ils permettent de l’atténuer drastiquement…

Pour finir, notez qu’ils sont généralement déclenchés par des facteurs liés à votre rythme de vie. En modifiant certaines de vos habitudes, vous pourrez donc très vite voir des changements. Si vous remarquez que certains comportements sont à l’origine de votre hoquet, voici quelques conseils à suivre :

– Manger plus lentement les aliments
– Eviter autant que possible la nourriture épicée
– Boire moins d’alcool
– Eviter les boissons pétillantes même la Quezac ou encore la Badoit.
– Faire des techniques de relaxation, comme la méditation pour réduire le stress

Ouvrir l'espace de discussion

Ecrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *