Connect with us

Santé

Carence en fer : Les symptômes à ne pas négliger

L’anémie légère par carence en fer est une affection courante et traitable qui peut se développer chez n’importe qui. Elle peut survenir soudainement ou au fil du temps. Elle peut dans certains cas être chronique, c’est-à-dire qu’elle dure longtemps et peut ne jamais disparaître complètement. Nous vous donnons toutes les bonnes informations à connaître sur ce sujet dans cet article !

Publié il y a

le

Près de trois pour cent des français sont anémiques. Dans une grande partie des cas, c’est à cause d’une maladie chronique. Mais il existe aussi des personnes qui ont bien dû mal à stocker le fer à cause d’une malabsorption. C’est notamment le cas des personnes qui ont des problèmes intestinaux ou de digestion. Dans cet article, nous allons faire un tour de l’ensemble des symptômes.

Si vous pensez que vous êtes anémié, demandez à votre médecin une prise de sang afin de vérifier votre ferritine !

Dans le cas où le professionnel de santé constate que vous manquez de fer, il vous prescrira des compléments à base de fer. Il se peut aussi qu’il vous propose directement une injection de fer à l’hôpital de jour. En général, c’est Ferinject ou Venofer qui est administré.

Avant de vous donner les symptômes les plus courants, regardez ci-dessous la définition d’une anémie !

Qu’est-ce que l’anémie ?

L’anémie est une condition dans laquelle il n’y a pas assez de globules rouges dans le corps pour transporter l’oxygène aux organes et aux tissus. Les globules rouges sont principalement constitués de fer, c’est pourquoi l’anémie survient souvent en cas de carence en fer.

Quelles sont les causes de l’anémie ferriprive ?

Chez les femmes, l’anémie ferriprive est le plus souvent causée par des pertes de sang dues aux règles ou à la grossesse, à l’accouchement et à l’allaitement. Les personnes souffrant de troubles gastro-intestinaux peuvent également développer une anémie parce qu’elles n’absorbent pas suffisamment de fer provenant des aliments et des suppléments.

Parmi les autres causes, citons :

– Une perte de sang prolongée à la suite d’une blessure ou d’une intervention chirurgicale.

– Une maladie chronique.

– Malabsorption due à la maladie cœliaque.

– Malabsorption due à la maladie de Crohn ou à la colite ulcéreuse (RCH).

Comment puis-je savoir si je suis anémique ?

Le symptôme le plus courant de l’anémie est la fatigue. Mais ce n’est pas tout. Il y a bien d’autres symptômes que je vous invite à consulter dans la liste disponible ci-dessous :

– Une peau pâle

– Palpitations cardiaques

– Essoufflement (Très courant surtout quand la carence est élevée)

– Etourdissements

– Maux de tête

– Vertige

– Douleurs musculaires

– Nausée

– Troubles visuels

– Extrémités froides (Mains et pieds)

– Baisse des facultés intellectuelles

Que dois-je faire si je pense être anémié ?

Ne faites pas d’automédication !

Si vous pensez que vous souffrez d’une anémie, il faut commencer par une prise de sang afin de vérifier si c’est bien le cas. Ensuite, comme mentionné plus haut, votre médecin vous prescrira du fer si ça en est la cause.

Dans le cas d’une injection fait dans un établissement de santé, le résultat sera quasiment immédiat. Vous ressentirez très vite que vos « batteries sont rechargées ».

Si il vous donne des compléments en fer, il faudra attendre un petit peu avant de se sentir mieux.

Notez que l’anémie peut se développer à tout âge, mais elle est plus fréquente chez les enfants et les personnes âgées. Les femmes en âge de procréer sont également exposées à un risque accru de cette affection.

Il est important aussi de dire pour finir que l’anémie ferriprive peut se développer lentement, au fil du temps.

Les conseils d’une pharmacie

Sur la plateforme Youtube, une pharmacie en ligne nous parle de cette carence qui est assez courante et souvent négligée. Dans celle-ci, la pharmacienne précise bien, comme dans notre article, qu’il faut une confirmation biologique par prise de sang. Prendre du fer alors qu’on n’en a pas besoin peut être néfaste pour la santé…

Ouvrir l'espace de discussion

Ecrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *