Restez connecté avec nous

Actualité

Banksy a financé un bateau qui aide les migrants en Méditerranée

Le bateau rose vif, orné d’une œuvre emblématique de Banksy, s’est lancé à la rescousse des migrants qui sont toujours plus nombreux à se noyer dans la mer Méditerranée.

Publié il y a

le

Image d'illustration

L’artiste Banksy a contribué à financer une mission pour sauver des migrants qui tentent de se rendre en Europe depuis l’Afrique du Nord. C’est un article du Guardian qui nous indique que Banksy a financé un bateau rose vif où on peut voir l’une de ses œuvres. Jusqu’à présent, l’équipage de cette embarcation a sauvé plus de 80 personnes.

Le bateau est parti secrètement d’un port espagnol proche de Valence. Il s’est ensuite dirigé vers la Méditerranée centrale – un passage périlleux pour de nombreux réfugiés et jeudi 26 août, des dizaines de personnes en détresse ont été trouvées et secourues par le bateau financé par l’artiste.

Parmi eux se trouvaient quatre enfants. Le bateau, qui porte le nom de la féministe française Louise Michel, a un équipage composé de militants de toute l’Europe qui ont déjà participé à des opérations similaires. Certains des membres de l’équipage ont par ailleurs pris part à des expéditions récentes qui ont permis de sauver 105 personnes.

Pia Klemp, une militante allemande des droits de l’homme et capitaine de navire qui a sauvé des milliers de vies en mer au fil des ans, a parlé au journaliste du Guardian de l’engagement de Banksy dans ce projet.

Entre 2016 et 2018, elle a commandé deux bateaux de sauvetage en Méditerranée qui ont sauvé 14 000 migrants de la noyade, et cela a attiré l’attention de l’artiste. Banksy l’a ensuite contacté par email et lui a proposé de lui reverser de l’argent pour l’aider. Elle pensait au départ que c’était une blague, mais pas du tout. L’expéditeur du courriel était bel et bien Banksy.

La militante a ensuite précisé au journal Guardian que Banksy était uniquement un soutien financier et qu’il ne participait pas aux opérations. Elle a ajouté que leurs plans pour la suite de l’opération de recherche et de sauvetage seront de « distancer les gardes-côtes libyens » qui envoient des migrants et des réfugiés dans des camps de détention.

Le Louise Michel tente maintenant de trouver un port sûr où les passagers pourront débarquer, comme le rapporte le Guardian.

Bon à savoir : Plus de 19 500 migrants ont survécu à la traversée de la Méditerranée en direction de l’Italie ou de Malte, mais on sait que 514 réfugiés et migrants sont morts en 2020 lors de la traversée. A noter que le nombre réel devrait être supérieur à ce chiffre…

Ouvrir l'espace de discussion

Ecrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.