Restez connecté avec nous

Ciné / TV

The Watcher : Explication de la fin de la première saison

Sur Netflix, The Watcher est en tête du classement, même au-dessus de la série consacrée à Jeffrey Dahmer. Aujourd’hui, nous allons vous fournir une explication sur la fin de la saison…

Publié il y a

le

Selon l’histoire réelle de The Watcher, l’identité du harceleur qui a envoyé des lettres anonymes à une famille reste encore aujourd’hui un mystère. Oui, vous ne le savez peut-être pas, mais il existe encore beaucoup de questions sur cette affaire qui a secoué le New Jersey.

Récapitulatif de la fin

Après les événements survenus au 657 Boulevard à Westfield, dans le New Jersey, Nora (Naomi Watts) et Dean Brannock (Bobby Cannavale) reprennent leur vie à New York. Nora ne pouvait pas être plus heureuse. Mais en rentrant un soir à la maison, elle trouve Dean en train de bosser sur une autre théorie. Oui, trouver le coupable devient une obsession pour son mari.

Peu de temps après, la fille de leur ami, Theodora Birch, les informe que l’état de sa mère s’est aggravé. Alors que la situation s’aggrave, Theodora rappelle Dean à son chevet et lui avoue être le veilleur depuis le début.

Elle prétend qu’elle est tombée amoureuse de la maison dès qu’elle l’a vue, qu’elle a fait une offre et qu’elle est devenue la sienne. Mais pour financer son traitement contre son cancer du foie, elle spécifie qu’elle a été obligée de la revendre. Par la suite, elle annonce qu’elle a mis au point un plan élaboré pour la récupérer.

Mais la fille de Théodora dit aux Brannocks, lors de ses funérailles, que sa mère a inventé cette histoire pour leur apporter la paix.

A la fin de la série, Dean est en thérapie, et tout semble aller pour le mieux jusqu’à ce qu’il évoque le 657 Boulevard sans y être invité. Si la famille Brannock a évolué, l’emprise psychologique du veilleur sur les Brannocks, et en particulier sur Dean, n’a pas changé.

Perché devant son ancienne maison, observant fébrilement le nouveau propriétaire fouiller dans sa boîte aux lettres, il semble toujours obsédé par la recherche de la vérité.

Quelques jours plus tard, Dean reçoit un appel de Nora, qui lui demande comment s’est passé son entretien d’embauche en ville. Au milieu de la circulation à Manhattan, son mari, qui n’y est manifestement pas allé, lui ment en lui disant qu’il est sur le chemin du retour. Alors que Dean s’en va, Nora s’arrête sur place, indiquant qu’elle aussi ne peut pas lâcher cette histoire.

Pourtant, quelques questions restent sans réponse dans l’épisode final. En effet, l’identité du veilleur reste un mystère, tout comme celle de la fille aux nattes qui s’est faufilée dans la chambre de Dean.

Après le départ des Brannock, alors que la très désagréable agente immobilière Karen s’installe au 657 Boulevard, nous avons notre meilleur aperçu de l’agresseur lorsqu’il tue son chien et surgit derrière elle d’une trappe secrète cachée sur le palier de l’escalier.

Il est difficile d’identifier le veilleur à partir de sa silhouette, car le personnage porte une épaisse cape et il est par conséquent impossible de dire quel acteur correspond le mieux à la description.

Qui est le veilleur ?

Encore une fois, il ne s’agit que de spéculation. En effet, l’histoire basée sur des faits réels n’est pas terminée et le mystère reste donc entier.

Cependant, comme il a été suggéré précédemment que Pearl Winslow (Mia Farrow) et John Graff (Joe Mantello) utilisaient les passages souterrains menant au 657 Boulevard, ces deux-là semblent être des coupables idéaux.

Qu’en pensez-vous ?