Restez connecté avec nous

Pourquoi le 6 juin n’est pas férié ?

Pourquoi le 6 juin, malgré l’importance de sa marque dans l’histoire, n’est pas un jour férié ? On peut réellement se poser la question. Un événement d’une telle envergure et d’une telle importance historique, ne mérite-t-il pas une reconnaissance officielle de cet ordre ? Ne devrait-on pas marquer ce jour d’une empreinte indélébile dans notre calendrier pour honorer ceux qui ont risqué, et souvent perdu, leurs vies pour notre liberté ?

Publié il y a

le

Le 6 juin 1944 reste gravé dans les annales comme un moment critique de l’histoire mondiale. C’est ce jour fatidique qui a vu l’aube du débarquement de Normandie, un épisode emblématique et tournant majeur de la Seconde Guerre mondiale.

Un évènement qui a conduit à la fin de la Seconde Guerre mondiale

L’écho de ce jour résonne encore dans la mémoire collective, comme une date où le courage, la détermination et le sacrifice se sont conjugués pour changer le cours de l’histoire. Ce jour-là, l’opération Overlord, habilement orchestrée par les forces alliées, a débuté. Une opération militaire d’une ampleur sans précédent, rassemblant des soldats provenant de divers horizons, unis dans un objectif commun : libérer l’Europe de l’oppression de l’Allemagne nazie.

D’une audace stratégique inégalée, cette opération a déclenché une série d’événements, tels les maillons d’une chaîne inéluctable, qui ont progressivement ébranlé l’homme à la moustache et ses soldats. Cette chaîne d’événements a finalement conduit à la capitulation de l’Allemagne nazie, mettant un terme à la guerre en Europe et marquant le début d’une ère nouvelle.

Un moment historique d’une telle ampleur ne mérite-t-il pas une reconnaissance officielle sous la forme d’un jour férié ?

Nous fêtons déjà la fin de la guerre

C’est là que la complexité se dévoile. En effet, pour comprendre cette absence de jour férié, il convient que nous examinions les spécificités françaises en matière de jours fériés et la manière dont l’histoire est commémorée en France.

Tout d’abord, la notion de jour férié en France est principalement liée à des événements de nature religieuse ou à des dates historiques significatives pour la nation.

Ainsi, la majorité des jours fériés sont des fêtes chrétiennes, comme Pâques ou Noël, ou des commémorations de moments clés de l’histoire républicaine, comme le 14 Juillet ou le 8 Mai.

Le 6 juin, malgré son importance indéniable, peut difficilement être férié pour plusieurs raisons. Premièrement, il existe déjà une date dédiée à la commémoration de la fin de la Seconde Guerre mondiale : le 8 mai. C’est à cette date, en 1945, que les allemands ont capitulé…

Un second jour férié dédié à la même période historique pourrait être considéré comme redondant.

Deuxièmement, il faut aussi prendre en compte la nature même de la commémoration du 6 juin. Le débarquement de Normandie, bien que cruciale, était une opération militaire menée par les forces alliées, dont la France n’était qu’une partie.

De ce fait, ce jour est souvent associé à une vision plus internationale de l’histoire, et sa commémoration est souvent l’occasion d’une reconnaissance du sacrifice des forces alliées en général, et non pas uniquement de la France.

Une chose est sûre, malgré le fait qu’il ne soit pas férié, ce jour est célébré dans toute la France.

Si vous souhaitez vous-même le fêter, sachez que de nombreuses mairies organisent des commémorations…