Se connecter avec nous

Actualité

Les députés nous coûtent 7240 euros pour s’insulter à l’Assemblée Nationale

Le mercredi 3 février, une députée s’est fait traiter de poissonnière alors qu’elle voulait prendre la parole à l’Assemblée Nationale. Ces comportements outranciers sont de plus en plus courants. Bienvenue en France !

Publié il y a

le

Mathilde Panot à l'Assemblée Nationale

Mathilde Panot, la député de la France Insoumise s’est fait insulter de poissonnière hier par un député LREM.

Les réactions ne se sont pas fait attendre sur les réseaux sociaux. Les militants LREM trouvent que c’est mérité et qu’elle a plusieurs fois fait la même chose. Les militants de la FI pensent eux que c’est une honte absolue et appelle même à la démission du député qui a eu « ses propos sexistes ».

Personnellement, comme de nombreux français, je m’en cogne de cette petite gue-guerre sur Twitter entre militants dégénérés. Ce qui me rend fou, c’est que les députés français gagnent plus de 7000 euros brut par mois pour s’injurier tous les jours de la semaine. L’Assemblée Nationale est devenue une immense cour de récréation dans laquelle les vociférations des uns et des autres font la une de la presse. C’est consternant !

Les députés sont la honte de la France même pendant une crise

Récemment, nous avons appris qu’en pleine crise sanitaire et financière, les députés se sont accordés une hausse de 15% de leur dotation matérielle. Elle était de 18950 euros et passe à 21800.  Elle s’ajoute à un salaire de 7000 euros brut. Dans un même temps, les étudiants de ce pays font la queue à des collectes alimentaires pour pouvoir se nourrir. L’indécence la plus totale. Ne venez surtout me dire que c’est de la démagogie ! C’est honteux, point.

Éric Ciotti est l’un des députés à qui nous devons cette augmentation. Pour rappel, ce monsieur n’a  jamais mis les pieds dans le secteur privé. Toute sa carrière est politique. C’est un assisté de la République pur et dur qui s’accroche avec une grande force aux mamelons de la Marianne. Il a par ailleurs déclaré à la presse qu’il assumait clairement cette augmentation : « Avec la crise et le télétravail, de nombreux députés ont vu leurs dépenses d’informatique et d’affranchissement augmenter ».

Ce n’est pas une blague, il a vraiment dit ça dans Nice Matin. Il précise aussi « qu’il ne s’agit en aucun cas d’une rémunération » et que « Les députés doivent disposer des outils pour bien travailler ».

C’est à mourir de rire… Les forces de l’ordre, les soignants, les professeurs de ce pays manquent cruellement de moyens, mais cela ne semble pas alerter Eric Ciotti. Lui, il préfère s’arroser lui-même.

Mathilde Panot, insultée de poissonnière par Pierre Henriet

En plus de se gaver avec de l’argent public, ces gens là, comme nous avons pu le voir hier, se comportent comme des animaux. Pas un mois ne passe sans qu’ils s’insultent et se méprisent sur les bancs de l’Assemblée Nationale. On en a ras-le-bol. Ils sont médiocres, vulgaires et immatures. Ils sont la honte de la France…

Cliquez pour commenter

Ecrire une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *